Province d’Essaouira : Une délégation d’experts égyptiens s’informe des potentialités agricoles

Province d’Essaouira : Une délégation d’experts égyptiens s’informe des potentialités agricoles

Une délégation d’experts et de responsables égyptiens du secteur de l’agriculture a fait le déplacement récemment à Essaouira dans le but de s’enquérir de l’ensemble des potentialités agricoles que recèle cette province.

Cette visite qui vient renforcer les liens de coopération et de partenariat entre le Maroc et l’Egypte s’insère dans le cadre d’un voyage d’étude autour de la thématique «Indication géographique des produits agricoles», a-t-on appris mardi auprès de la direction provinciale de l’agriculture d’Essaouira.

Ainsi, dans la commune d’Ounagha (20 km d’Essaouira), les experts égyptiens se sont rendus à la coopérative «Mogador» d’extraction et de commercialisation de l’huile d’argane, l’occasion de suivre un exposé détaillé sur le Plan Maroc Vert, sa philosophie, son contenu, ses objectifs et ses principales réalisations au niveau de la province.

Un accent particulier a été mis sur la filière arganière, notamment en ce qui concerne le volet lié à l’extraction de l’huile d’argane. Des explications leur ont été fournies aussi sur la coopérative «Mogador», son objectif, les procédures d’extraction (marche en avant) et de production de l’huile d’argane. Par la même occasion, les experts égyptiens ont pu suivre une présentation détaillée sur l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), ses objectifs et missions, le plan sanitaire (certificat ONSSA), la certification des produits agricoles, avec un focus sur les procédures d’obtention des certifications IGP (Indication géographique protégée de l’huile d’argane).

En chiffres, l’arganier couvre, à lui seul, quelque 136.430 ha au niveau de la province d’Essaouira, soit 20% de la superficie totale de l’arganeraie nationale estimée, elle, à 830.000 ha, soit 7 % de la superficie forestière du Royaume.

Avec une densité moyenne de 50 à 300 arbres/ha, l’arganeraie de la province d’Essaouira compte quelque 20.500.000 arbres, ce qui permet d’offrir 1.470.000 journées de travail familial pour la seule opération d’extraction de l’huile d’argane.

Pour préserver et valoriser ce patrimoine, plusieurs intervenants dont la direction provinciale de l’agriculture (DPA) d’Essaouira mène une série d’actions qui rentrent dans le cadre des projets du Pilier II du Plan Maroc Vert, et portent sur l’appui à l’émergence et à la bonne gouvernance des coopératives arganières au niveau de 27 communes rurales, pour un montant global de 19 millions DH et quelque 2.000 femmes bénéficiaires, explique à ce sujet Ahmed Najid, directeur provincial de l’agriculture.

«Ce projet se fixe pour objectifs à terme la création d’emplois stables, la valorisation de l’huile d’argane et des sous-produits et la mise à niveau des coopératives qui travaillent dans cet écosystème», a-t-il poursuivi dans un exposé présenté à cette occasion.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *