Rapport de l’OBG : la croissance du Maroc reste la plus élevée dans la région

Rapport de l’OBG : la croissance du Maroc reste la plus élevée dans la région

Oxford Business Group (OBG) a présenté son rapport sur le développement économique au Maroc «The repport : Morocco 2009», mardi 8 décembre, à Casablanca. Un rapport qui se compose de trois volets. Un volet dressant le bilan économique du Maroc pour l’année 2009. Un volet concernant les prévisions pour l’année 2010. Enfin, un troisième volet passant en revue le développement économique du Maroc, durant les dix dernières années, depuis l’accession de SM le Roi Mohammed VI au Trône. Le rapport de l’OBG relève que pour l’année 2009, le Maroc a vu sa croissance croître plus que les autres pays de la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du nord). Elle a été de 5,3%. Cette croissance économique a été réalisée grâce notamment à la stabilité de l’inflation mais aussi aux réformes fiscales et législatives et une libéralisation économique conforme qui continue à porter ses fruits. De même l’absence d’un système monétaire flottant et libre a limité le ralentissement du secteur financier. Selon le rapport de l’OBG, les indicateurs macroéconomiques du Maroc sont raisonnables et plus élevés que la moyenne régionale.
Le rapport de l’OBG souligne la viabilité de l’économie marocaine en temps de la crise économique, en dépit de la baisse de 5  à 8% en 2009, des transferts d’argent des MRE et la réduction des subventions.
Pour l’année 2010, l’OBG prévoit dans son rapport un taux de croissance de 3,5%. Les investissements directs étrangers (IDE) reviendront en 2010, au même niveau de l’année 2008, à savoir 4 milliards de dollars. Un montant que le ministre de l’Economie et des Finances, Salaheddine Mezouar, avait déjà annoncé.
L’OBG note dans son rapport que la dernière décennie a été une décennie de progrès sur le plan politique. La situation des droits de l’Homme dans le Royaume s’est nettement améliorée et la lutte contre la corruption s’est accentuée. La Moudawana a accordé plus de droits aux femmes. Sur le plan économique, le PIB au Maroc a augmenté de 4 à 5% entre 2000 et 2007. Le système éducatif a enregistré des progrès notables et la société civile est devenue plus forte.
Oxford Business Group est un éditeur leader de l’intelligence économique et politique sur les marchés de l’Europe de l’Est, Afrique, Moyen-Orient, des Caraïbes et d’Asie. L’OBG offre une analyse complète et précise des évolutions politiques, macroéconomiques et sectorielles, notamment les banques, les marchés financiers, l’énergie, l’infrastructure, l’industrie et les assurances. Rédigées par une équipe d’analystes basés sur le terrain pendant six mois, les publications de l’OBG sont devenues la principale source de renseignement sur la région.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *