Région Souss-Massa-Drâa : Le modèle français pour booster le tourisme rural

Région Souss-Massa-Drâa : Le modèle français pour booster  le tourisme rural

Comment créer des circuits touristiques et une offre variée ? La question est d’actualité pour les porteurs de projets touristiques au niveau de la région du Souss-Massa-Drâa. Ainsi, dans le cadre du développement du tourisme rural dans le SMD, le Réseau de développement touristique rural (RDTR) et l’Association de coopération pour le développement local des espaces naturels -Tetraktys- organisent, en partenariat avec le conseil régional du Souss- Massa-Drâa (CRSMD) et le conseil général de l’Isère, des ateliers de travail sur la création de circuits touristiques au profit des porteurs de projets touristiques ruraux. «Cette première thématique des formations, création de circuits touristiques, vient renforcer le deuxième axe stratégique du Réseau, notamment le développement des circuits touristiques et qui fait, d’ailleurs, partie des cinq axes de son plan d’action», souligne-t-on auprès du RDTR. Les travaux des ateliers qui ont débuté le 12 janvier au siège du conseil régional du SMD, se poursuivront au niveau d’autres territoires de la région SMD, notamment à Zagora les 14 et 15 janvier et à Ouarzazate les 17 et 18 du même mois. «Animées par Tetraktys et le RDTR, ces formations offrent l’occasion de s’enrichir des expériences de professionnels du tourisme rural. Ainsi, elles visent à impliquer les porteurs de projets et les acteurs de tourisme rural de la région SMD dans le développement des circuits touristiques tout en veillant à présenter une offre variée», explique-t-on. Ceci étant, le choix de cette thématique tend, entre autres, à renforcer le deuxième axe stratégique du Réseau, notamment le développement des circuits touristiques et qui fait d’ailleurs partie des cinq axes de son plan d’action.
Il est à signaler qu’au cours de cette formation une convention de collaboration a été signée entre le RDTR et l’ONG française Tetraktys, afin de booster, entre autres, l’appui à la planification touristique rurale, à la commercialisation et le renforcement des capacités institutionnelles du RDTR. «Ce projet de coopération a comme objectif de contribuer efficacement au développement économique, social et culturel de la population de la région du Souss-Massa-Drâa, de contribuer au renforcement des capacités des acteurs du développement en vue d’accélérer l’appropriation et la prise en charge du développement touristique mais aussi promouvoir le renforcement d’une société civile participant à la formulation et à la mise en œuvre des politiques de développement», soulignent les membres du RDTR.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *