Saïdia : Doucement mais sûrement

Saïdia : Doucement mais sûrement

«Le chantier de la station Saïdia , première station du plan Azur en terme de capacité avance comme prévu ». C’est ce qui a été annoncé lors d’une séance de travail qui date du 8 septembre 2004. Cette séance a réuni Adil Douiri, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale ainsi que Manuel Jove Capellan, président du groupe immobilier et touristique espagnol Fadesa. Cette réunion a été organisée dans le but d’examiner l’état d’avancement du chantier de la station de Saïdia. Une station de grande ampleur et qui est inscrite dans le plan Azur. En effet, cette station est considérée comme étant la première en terme de capacité.
En outre, cette station a été selon les responsables, concédée en août 2003 au groupe espagnol Fadesa. Pour ce qui est de l’investissement global prévu pour la construction de la station de Saïdia, il a atteint 9 milliards de dirhams. 3,7 milliards de dirhams sont directement pris en charge par Fadesa. Ce groupe est chargé de l’aménagement de la station de Saïdia et de son développement.
En outre, cette réunion de travail du 8 septembre fut également une occasion d’annoncer le lancement des travaux de triplement de la capacité de la marina. Une façon de lui permettre de porter un total de 700 anneaux. Outre cela, d’autres travaux de lancement d’une unité hôtelière d’une capacité de 600 chambres, soit 1200 lits, sont également prévus. Le propriétaire de cette unité est représenté par le groupe Fadesa lui-même. Pour ce qui est de la gestion de cet espace, celle-ci sera attribuée à un opérateur qui n’est autre que le groupe Accor. Celui-ci a déjà signé la convention. Enfin, le groupe Fadesa en a également profité pour annoncer le lancement des travaux d’une deuxième unité hôtelière sous forme de résidence touristique. Aussi, la Fadesa a également fait part de sa volonté de lancement des travaux du premier des trois golfs prévus. Au total, le site de la station balnéaire de Saïdia, accueillera 30 unités hôtelières d’une capacité de 16 000 lits, des résidences totalisant 12.000 lits, ainsi que des équipements de loisirs et d’animation. Aussi, la station comprendra également 3 golfs et un port de plaisance.
Selon les responsables, ce projet devrait participer à la création de près de 8.000 emplois directs, et de 40.000 emplois indirects. Le tout devrait générer un chiffre d’affaires de 4,6 milliards de dirhams.
Par ailleurs, selon un communiqué du ministère du Tourisme, d’autres investisseurs hôteliers seraient en pourparlers avec Fadesa pour acquérir les terrains en front de mer. Ces terrains sont tous réservés à la construction d’unités hôtelières. En somme le chantier de la station balnéaire de Saïdia avance comme prévu.
Un projet qui génère des emplois et un chiffre d’affaires qui atteint les 4,6 milliards de dirhams. Le premier hôtel sera ouvert si tout se passe bien, le deuxième semestre de 2006.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *