Sécuriser les risques des exportateurs

Sécuriser les risques des exportateurs

Du nouveau pour les exportateurs marocains. Le Crédit du Maroc et la Société marocaine d’assurance des exportations (SMAEX) rassemblent leurs efforts pour assister les entreprises marocaines à l’international. Les efforts de ces deux établissements visent particulièrement à sécuriser les risques des exportateurs et ainsi à faciliter leur accès au financement.
À ce sujet, le Crédit du Maroc et la SMAEX ont signé, mardi 11 novembre, à Casablanca, une convention de partenariat portant sur la promotion et l’accompagnement des exportateurs sur les marchés internationaux. «La SMAEX est forte de ses sources d’informations actualisées, de son cumul de savoir-faire et de son expérience de plus de trente ans dans l’assurance-crédit. Avec le Crédit du Maroc, nous avons une volonté commune de développer à l’international les entreprises», a souligné Nezha Lahrichi, présidente-directrice générale de la SMAEX. «Cette convention est axée sur le volet financement. À la SMAEX, nous assurons la couverture du risque des entreprises exportatrices. C’est ainsi qu’une entreprise assurée à la SMAEX pourra obtenir directement un financement du Crédit du Maroc avec même un taux réduit selon sa taille, son chiffre d’affaires… », a ajouté Mme Lahrichi. En fait, la SMAEX est une société d’économie mixte investie d’une mission de service public avec une gestion commerciale. Elle gère, pour le compte de l’Etat, dont la participation au capital s’élève à 35%, un fonds public pour le financement de l’assurance-crédit public pour la couverture des risques catastrophique et de non-transfert ainsi que les assurances foires et prospection. Pour sa part, Pierre-Louis Buissière, président du directoire du Crédit du Maroc, indique que cette convention de partenariat s’inscrit dans le cadre de la volonté de la banque de développer la rentabilité des entreprises exportatrices.
«À travers cette convention avec la SMAEX, nous allons mener des actions commerciales et utiles au profit des PME exportatrices», a noté Pierre-Louis Buissière, président du directoire Crédit du Maroc. Par ailleurs, les modalités de coopération entre la SMAEX et le du Crédit du Maroc concernent également l’accompagnement à l’International à travers l’offre «INTERMED» (informations, études de marché, recherche partenariat, organisation de missions d’hommes d’affaires…) et le Réseau d’Intermédiation Sécurisé (e-RIS) du groupe Crédit Agricole.
La conclusion de cette convention de partenariat intervient à un moment difficile pour le commerce extérieur marocain. Au cours des huit premiers mois de cette année, la balance commerciale s’est creusée de 64,1 %, passant ainsi de -31,399 milliards de dirhams à fin août 2007 à – 51,530 milliards de dirhams à fin août 2008. C’est ainsi que le gouvernement a annoncé la mise en place d’un fonds de 500 millions de dirhams dédié au développement des exportations dans le projet de loi de Finances 2009.
«Cette convention s’inscrit dans le cadre de la vision stratégique nationale visant à faire du Maroc une plate-forme de production et d’exportation au carrefour des marchés européen, américain et africain», a conclu la présidente directrice générale de la SMAEX.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *