SG ABS, le hub technologique panafricain de la Société Générale

SG ABS, le hub technologique panafricain de la Société Générale

C’est à la Marina de Casablanca que la Société Générale a choisi d’implanter sa nouvelle filiale.

Baptisée Société Générale Africain business services (SG ABS), la nouvelle entité se veut une plateforme de service en matière d’organisation et systèmes d’information au profit des filiales du Groupe au niveau continental. Le choix du Maroc pour l’ouverture de cette filiale démontre le positionnement du Royaume dans le portefeuille du Groupe. Un intérêt porté par la stabilité politique du pays et de ses potentialités en termes d’emplois et d’expertise sans oublier l’ouverture du Maroc sur le continent africain et du rôle qu’il joue dans  la coopération Sud-Sud. «Le Maroc s’est inventé son propre destin africain. A travers cette filiale, nous ambitionnons de faire du continent un levier de croissance pour accompagner  l’évolution du secteur  bancaire en Afrique, mais aussi les besoins des clients», apprend-on de Alexandre Maymat, responsable de la région Afrique, Méditerranée et Outre-mer de la Société Générale, en marge de l’inauguration du SG ABS, mercredi 19 septembre à Casablanca.

En effet, la nouvelle plateforme devrait devenir une référence en matière d’IT bancaire en Afrique. Le Groupe ambitionne, à travers cette filiale qui compte à ce jour près de 200 collaborateurs avec une perspective d’atteindre 300 autres d’ici au premier semestre 2019, de renforcer la collaboration du Groupe avec des partenaires stratégiques tels que Sopra Banking et HPS. La création de cette nouvelle filiale est motivée par la nécessité de renforcer la sécurité du système bancaire qui est fortement exposé aux menaces de cybercriminalité ou encore les mutations d’usages et d’offres technologiques. La nouvelle entité a pour mission de délivrer les services liés aux systèmes d’information.

Citons à cet effet la gestion des infrastructures et la digital factory. Elle regroupera des expertises diverses, notamment en matière de sécurité des SI, d’architecture et de revue de processus. Rappelons que la création de ce hub technologique s’inscrit dans la stratégie de développement durable du Groupe en Afrique. Présente dans 19 pays africains, la Société Générale compte sur le continent plus de 11.500 collaborateurs servant 3,7 millions de clients dont 150.000 entreprises.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *