SMAP : tapis rouge pour Marrakech

SMAP : tapis rouge pour Marrakech

Du 25 au 28 mai prochain, Marrakech se déplacera à Paris. Pour le plaisir des Marocains résidant en Europe, la troisième édition du Salon de l’immobilier marocain (SMAP-IMMO 2006) dédie ses espaces d’exposition à la ville ocre, avec un objectif principal : inciter les investisseurs étrangers à devenir propriétaires au Maroc. « Aujourd’hui, la fièvre des investisseurs s’est emparée de tout le Maroc et plus encore que Marrakech, c’est aujourd’hui Essaouira, les pôles économiques de Casablanca ou Rabat et les nombreuses villes côtières qui sont l’objet de toutes les convoitises », apprend-on auprès des organisateurs. Villas, appartements, lots de terrain, riads, résidences en bord de mer, toutes les offres sont au rendez-vous. Les différentes villes du Royaume seront également présentes à cette manifestation à laquelle assisteront différents opérateurs privés et publics. Ainsi, il s’agira de Casablanca, Marrakech, Agadir, Essaouira, Rabat, Mohammédia, Tanger ,Oujda, Fès, Kénitra, Meknès, Sâïdia, El Jadida, Bouznika, entre autres. « Pendant quatre jours, plus d’une quarantaine d’exposants : les plus grands promoteurs immobiliers du Maroc, les principales banques du Royaume présenteront un éventail de biens immobiliers suffisamment étendu pour que chacun, quel que soit son budget, puisse réaliser le projet de ses rêves », ajoute la même source. Et il y en aura pour toutes les bourses. Les prix des offres disponibles varieront ainsi entre 20.000 et 450.000 euros (de 220.000 à plus de 4,5 millions DH).
Le SMAP IMMO est également un espace d’exposition ouvert aux professionnels de l’immobilier, des agents immobiliers aux notaires, des promoteurs aux avocats, des banquiers aux architectes. Plusieurs institutions bancaires ont, en outre, confirmé leur présence. « D’autant plus que dans le cadre de l’ouverture économique du Maroc, les banques marocaines et les filiales des banques françaises au Maroc ont désormais la possibilité d’accorder des prêts aux Français qui souhaitent devenir propriétaires dans ce pays », précisent les organisateurs. Et de souligner que le SMAP-IMMO, qui a connu en 2004 et en 2005 un grand succès auprès de la diaspora marocaine, a la volonté, pour cette nouvelle édition, de s’ouvrir encore plus aux investisseurs français et européens. « Sa vocation est d’attirer des investisseurs potentiels en mettant l’accent sur les richesses, la diversité culturelle et les potentialités économiques et humaines du Maroc», conclut-on.

 Les tendances du SMAP-IMMO

Pour ses deux précédentes éditions, en 2004 et 2005, le SMAP IMMO a connu un grand succès, accueillant plus de 20.000 visiteurs au Parc des Expositions de Montreuil. Pour ces deux années, les produits qui avaient le plus la cote sont les logements (63%), suivis de près par les appartements (42%), les maisons (25%) et les villas (10%). Il est à souligner notamment que 58% des visiteurs de la deuxième édition du SMAP-Immo (2005) envisageaient de s’endetter pour acquérir un bien immobilier au Maroc avec une capacité de remboursement mensuel relativement élevée. 62 % d’entre eux étaient prêts à une mensualité d’au moins 500 euros (5500 DH).
L’acquisition avait été envisagée à une assez brève échéance. 55% des visiteurs interviewés désiraient acheter leur bien en moins d’un an, voire tout de suite.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *