Suite à l’adoption de la loi n°37-16: Masen devient l’acteur central et intégré des énergies renouvelables au Maroc

Suite à l’adoption de la loi n°37-16: Masen devient l’acteur central et intégré des énergies renouvelables au Maroc

La Moroccan Agency for Sustainable Energy (MASEN) a assuré, mardi, qu’elle est devenue l’acteur central et intégré des énergies renouvelables au Maroc, et ce suite à l’adoption de la loi n°37-16.

«La loi redéfinissant les prérogatives de Masen, qui a été adoptée par le Parlement le 2 août 2016, annonce une reconfiguration profonde du secteur, considéré comme stratégique par le Maroc, qui se prépare à accueillir la prochaine conférence internationale sur le climat (COP22) du 7 au 18 novembre 2016», précise l’agence dans un communiqué. En vue d’exprimer ses nouvelles ambitions, l’Agence annonce avoir adopté «une nouvelle identité puissante et qui porte en elle les symboles forts de sa mission».

En tant que structure unique pour de meilleures synergies, Masen est en charge désormais des énergies solaire, éolienne et hydraulique, et de toute autre énergie renouvelable susceptible d’être développée dans le Maroc. A cet effet, la société a conservé son acronyme, Masen, et a été rebaptisée «Moroccan Agency for Sustainable Energy». Cité par le communiqué, le président du directoire de Masen, Mustapha Bakkoury, a mis en avant le nouveau rôle dont jouit l’Agence, en tant que partenaire de développement, de financement et de gestion de tous les projets d’énergie renouvelable du Royaume.

«Tout en gardant le nom de Masen, nos nouvelles responsabilités centralisées permettront au Maroc d’atteindre ses nouveaux objectifs d’ici à 2030 et de développer ses relations énergétiques vers et à l’international», a-t-il précisé, soulignant que l’Agence travaillera de concert avec l’ONEE, qui s’avère un «partenaire privilégié».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *