Taghazout : les candidats sont connus

Taghazout : les candidats sont connus

Sur les sept candidats encore en lice pour la station de Taghazout, quatre ont choisi de se regrouper en consortium, option prévue dans le règlement de la sélection finale des aménageurs développeurs. Ainsi, Colony Capital LLC présentera une candidature commune avec Satocan/ Lopesan. 
Chef de file, Colony Capital LLC est un fonds d’investissement basé aux USA (14 milliards de dollars environ), spécialisé dans l’investissement touristique, hôtelier, dans les loisirs et possédant un certain nombre de ressorts touristiques ou résidentiels intégrés. Le tandem Satocan/Lopesan regroupe les leaders de l’hôtellerie aux Iles Canaries, également présent dans les loisirs, la construction, la promotion immobilière et le transport aérien.
Autre regroupement, celui formé par Maroc Hôtels et Villages (MHV), filiale de la Caisse de dépôt et de gestion, et Ynna Holding. Cette dernière, filiale du Groupe Chaâbi, est présente dans l’hôtellerie, la promotion immobilière, la construction ainsi que dans d’autres secteurs d’activités
A noter que MHV se lance dans la course avec ses partenaires, notamment le CMKD (Consortium maroco-koweitien pour le développement), l’Allemand TUI (leader européen du tourisme) et Attijariwafa Bank.
En outre,  trois autres candidats, à savoir Bouygues Bâtiment International, Turicomplex/Cororosa et Fadesa Maroc, ont choisi de se présenter seuls pour la phase de sélection finale.
Le délai accordé aux soumissionnaires pour déclarer leurs regroupements éventuels a expiré le 24 octobre 2005, note un communiqué du ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale. Le département de tutelle et la Société nationale d’aménagement de la baie d’Agadir (Sonaba) ont fixé au 25 janvier 2006 la date limite pour la remise des offres de l’ensemble des candidats.
Contrairement aux autres stations du Plan Azur, la démarche retenue pour Taghazout requiert des candidats la remise de dossiers techniques détaillés ; ainsi les travaux d’aménagement et de construction pourront débuter dès le milieu de l’année 2006…
Après le choix de l’aménageur, le candidat retenu signera une convention de mise en valeur avec l’Etat. Comme cela été le cas dans les autres stations, l’aménageur-développeur aura à son actif plusieurs avantages, à commencer par un prix d’acquisition assez bas et des infrastructures hors site mise à disposition par l’Etat.
Pour les futurs promoteurs, le terrain est balisé depuis la journée d’information organisée à leur intention à Agadir, le 17 mai 2005. Les avantages qui seront accordés vont d’un soutien à l’acquisition des terrains, à l’exonération de certaines taxes fiscales. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *