Tarfaya : Un institut de formation dans les métiers des énergies renouvelables

Tarfaya : Un institut de formation dans les métiers des énergies renouvelables

L’institut, premier de son genre dans les provinces du Sud, a pour mission de former, à travers des cursus spécialisés, les techniciens nécessaires à l’accompagnement de la stratégie des pouvoirs publics en matière des énergies alternatives.

La ville de Tarfaya sera dotée d’un Institut de formation dans les métiers des énergies renouvelables pour un investissement global de 34 millions DH.  Le projet de création d’un Institut de formation dans les métiers de l’environnement des énergies renouvelables permettra d’accompagner la mise en œuvre de la stratégie énergétique nationale lancée en 2009 et qui ambitionne, à travers le développement de projets d’énergies solaire et éolienne, de porter à 42% la part des énergies renouvelables dans la puissance électrique totale installée à l’horizon 2020, de limiter les émissions des gaz à effet de serre et de réduire la consommation de sources d’énergies conventionnelles.

L’institut, premier de son genre dans les provinces du Sud, a pour mission de former, à travers des cursus spécialisés, les techniciens nécessaires à l’accompagnement de la stratégie des pouvoirs publics en matière des énergies alternatives. En plus de ses activités de formation initiale, l’établissement constituera un pôle de compétences aux services des entreprises, à travers des offres de formation continue et d’assistance technique.

Dans ce sens, l’institut réalisé par l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail offrira les meilleures conditions pédagogiques et professionnelles pour un meilleur apprentissage, et ce sur une superficie totale de 8.000 m² dont 5.364 m² couverte, et se compose de 7 ateliers, 4 salles de cours, 3 ateliers, une unité de ressources didactiques, et internat. 

Cet établissement assura une capacité de 1.000 stagiaires par an, ouverte sur 4 niveaux de formation et des filières adaptées aux besoins du secteur.

Pour le niveau de technicien spécialisé, l’effectif de la 1ère année de démarrage sera de 56 apprenants en électromécanique des éoliennes, 28 en système numérique de contrôle de commande éolienne, 28 en dimensionnement et exploitation des installations solaires et 28 en gros œuvres. S’agissant du niveau médian de technicien, la 1ère année accueille 28 stagiaires en maintenance des multiplicateurs et générateurs asynchrone (maintenance des éoliennes), 28 en électricité de maintenance industrielle et 28 en réparation des moteurs thermiques. Pour le niveau qualification, l’institut formera pour l’année de démarrage quelque 28 stagiaires en maintenance des installations solaires, 28 en réalisation et réparation des pâles, plasturgie, 56 en électricité d’installation et 28 en menuiserie aluminium.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *