Tata: 129 millions DH pour la mise à niveau territoriale

Tata: 129 millions DH pour la mise à niveau territoriale

129,7 millions DH est le montant alloué au financement des projets du programme de mise à niveau territoriale dans la province de Tata au titre de la période 2011-2015.

Ce programme qui est à un niveau avancé de réalisation, s’articule autour de 5 axes fondamentaux qui consistent en la construction et l’aménagement des routes et des pistes en milieu rural, le raccordement aux réseaux d’électricité et d’eau potable ainsi que la promotion des secteurs de la santé et de l’enseignement.

Selon Mohamed El Khaldi, chef du service de l’action sociale à la préfecture de la province de Tata, ce programme vise à améliorer les conditions de vie de la population des zones montagneuses ou enclavées, à diminuer les disparités en matière d’accès aux équipements et aux services de base et surtout à intégrer les populations rurales dans la dynamique de l’Initiative nationale pour le développement humain.

Selon la même source, ces crédits se répartissent entre la construction et l’aménagement des 112 km de routes au niveau de 8 communes rurales dont la population dépasse 9.800 habitants, pour une enveloppe de 112,5 MDH, et la construction de 15 logements de fonction pour les cadres de l’éducation pour un coût de plus de 13,2 MDH.

Ils concernent également la construction de 9 unités de logements pour les cadres de santé pour 2,37 MDH, le forage et l’implantation d’une sonde géothermique à 80 m de profondeur dans la commune rurale Tazght et l’acquisition d’un camion-citerne au profit de la commune rurale Alokoum pour un montant de 996 mille DH, ainsi que le raccordement au réseau électrique de plusieurs douars des communes Assafn et Kassbat Sidi Abdellah Mbarek pour une somme de 524 mille DH.

A cela s’ajoutent des projets de mise à niveau des quartiers et douars de la province et leur raccordement au réseau d’assainissement liquide, qui permet d’améliorer les conditions de vie de la population et de préserver les nappes phréatiques.

Une décharge publique communale, répondant aux exigences de protection de l’environnement, sera créée au niveau de la province sur une superficie de 4 ha, avec une enveloppe globale de 7 MDH. Sur un autre plan, un complexe d’artisanat a été réalisé sur une superficie de 1.500 m2 pour une enveloppe de 2,53 MDH, dans le but de renforcer les infrastructures dédiées aux artisans et d’améliorer les conditions de production et d’exposition du produit artisanal local.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *