Télex : «Forfait zen», une nouvelle offre de Inwi

Télex : «Forfait zen», une nouvelle offre de Inwi

«Il s’agit d’un forfait qui vise essentiellement à simplifier la vie de ceux qui ont de forts besoins de communication mais qui ne veulent pas s’engager sur 12 ou 24 mois, comme, par exemple, des jeunes qui entrent dans la vie active et ont déjà beaucoup de coûts à prendre en charge. Ils représentent 31% de la valeur du marché aujourd’hui», confirme Frédéric Debord, directeur général de Inwi. En lançant le forfait zen, Inwi crée un produit unique sur le marché, sans engagement et sans contrainte, aligné sur les valeurs de la marque. Cette innovation confirme l’engagement pris par Inwi de démocratiser les usages, y compris dans le domaine du forfait, précise le communiqué.

L’hôtel de Casablanca Marina confié à Oberoi
L’hôtel de New Marina Casablanca sera géré par le Groupe Oberoi Hotels & Resort sous l’enseigne de «Oberoi Casablanca», en vertu d’un mémorandum d’entente signé récemment à Marrakech. Aux termes de cet accord signé par le directeur général de New Marina Casablanca, Samir Zenagui, et le P-dg du Groupe Oberoi Hotels & Resort, en présence du directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion, Anass Houir Alami, la gestion du futur hôtel 5 étoiles de luxe du projet Casablanca Marina sera confiée au Groupe Oberoi basé à Mumbai en Inde, précise un communiqué conjoint des deux parties. L’hôtel dont l’ouverture est prévue en début 2015, s’étend sur une superficie de 13.757 m2 et aura une capacité de 150 clés sur 3 étages.

L’Oriental à l’honneur en France
L’Oriental sera à l’honneur, du 6 au 13 juin en Rhône Alpes (sud-est de la France), à l’occasion des 4ème Rencontres méditerranéennes de la région, placées sous le signe «La coopération décentralisée franco-marocaine : enjeux et défis pour l’économie de montagne», a annoncé l’Association «Sauver l’environnement méditerranéen» (SEME), initiatrice de cet événement. «Les Rencontres méditerranéennes 2011 axées sur l’économie de moyenne montagne seront placées sous le triple éclairage de la coopération décentralisée, de la fertilité générale des échanges et de l’amitié franco-marocaine, à la jonction de trois grandes régions françaises et à la rencontre de la région marocaine de l’Oriental», a précisé le président de l’Association, Moussa El Khal. Organisée en partenariat avec des institutions françaises et marocaines, cette édition sera marquée par la participation de spécialistes des deux rives ainsi que d’experts de l’ONU.

Domino’s Pizza renforce sa présence au Maroc
Depuis l’année 2006, un tournant marque l’histoire de Domino’s Pizza au Maroc grâce au Groupe Hakam qui est devenu le master franchisé de l’enseigne pour l’ensemble du territoire national. Dès 2007, deux nouveaux points de ventes ont été ouverts à Rabat, a-t-on annoncé lors d’un point de presse tenu, mardi 24 mai, à Casablanca. Pour accompagner la croissance, tous les moyens sont mis en place et notamment un centre de production, de logistique et de formation à Rabat. À fin 2010, le réseau comprend huit points de ventes sur les villes de Rabat, Casablanca, Marrakech et Tanger. Le plan de développement de l’enseigne prévoit à l’horizon 2015 un réseau de vingt  restaurants sur différentes villes du Royaume. Pour 2011, trois points de ventes sont prévus dont celui du très attendu «Morocco Mall» à Casablanca.

Organisation de la société civile
Un séminaire sur «le renforcement des organisations de la société civile, pilier du co-développement» sera organisé le 27 mai à Rabat. Cette manifestation est initiée par l’Association marocaine de solidarité et de développement (AMSED), en partenariat avec l’ONG espagnole Movimiento por la Paz (MPDL), l’Asociacion socio-cultural Ibn Batuta et le soutien de l’Agence espagnole de coopération internationale et de développement (AECID). Dans un communiqué, les organisateurs indiquent que ce séminaire s’assigne pour objectif de présenter et partager l’expérience et les réalisations du projet co-développement et dynamisation de la collaboration entre les réseaux associatifs marocains en Espagne et au Maroc avec l’implication de la société civile et les institutions publiques des deux rives.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *