Tokyo termine en baisse

La bourse de Tokyo accuse sur l’exercice budgétaire 2001/02 une baisse générale de 15,2%, imputable essentiellement à la déprime des grands établissements Bancaires attaqués par des investisseurs qui éprouvent les plus grands soucis vis-à-vis de leurs créances douteuses. L’indice Nikkei 225 a terminé vendredi en baisse de 308,17 points, soit 2,72%, à 11.024,94. il avait fini à 12.999,70 au terme de la dernière séance de l’exercice 2000/01.
L’indice Topix a cédé 2,05%, soit 22,24 points, à 1.060,19, perdant pour l’ensemble de l’exercice 17%. Par rapport au taux le plus bas sur 18 ans du début février, il inscrit toutefois un rebond de 17%, porté par la volonté du gouvernement de réglementer plus sévèrement les ventes à découvert et par des signes semblant montrer que le creux de la vague a été atteint pour l’économie japonaise. Moyennant un petit coup de pouce de l’économie américaine, certains analystes jugent possible un rebond initié par les valeurs exportatrices, permettant à la bourse de démarrer du bon pied le nouvel exercice. « Grâce au soutien de la reprise cyclique de l’économie, le marché devrait en principe se renforcer courant mai ou juin », estime Sayaka Higaki, Stratège chez Kokusai Securities. Le Nikkei a regagné 12,79% par rapport à son niveau d’il y a six mois lorsque les banques ont clôturé leurs comptes à mi-chemin dans l’exercice fiscal.
Cette progression réconfortera grandement le secteur bancaire car elle valorise davantage leurs actifs. Les établissements doivent en effet inscrire dans leurs comptes leurs participations en actions à leur valeur du marché et non à leur valeur comptable. Mizuho, première banque mondiale en terme d’actifs, a terminé toutefois en repli de 4,43% à 302.000 yens la séance de vendredi et en baisse de 57% sur l’ensemble de l’exercice 2001/2002. Mais si on compare au plus bas enregistré le 6 février, la banque nippone a fait un bond de 52%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *