Transport : L’Open Seas en prévision de Tanger Med

Le transport maritime devrait être entièrement libéralisé dans moins d’une année. La date est fixée pour le mois de juillet 2007. Après l’Open Sky, le ministre de l’Equipement et du Transport, Karim Ghellab, se penche aujourd’hui sur l’Open Seas et commence par les Etats-Unis. En effet, le Maroc a proposé au pays de l’Oncle Sam de conclure « un accord de transport maritime qui définira les règles d’ouverture de lignes maritimes directes entre les deux pays ». À Washington, M. Ghellab a rencontré à ce sujet, jeudi 7 septembre, le secrétaire américain au Transport par intérim, Maria Cino, et lui a remis un projet d’accord pouvant constituer la base des discussions entre les deux parties en vue de la conclusion dudit accord.
Au cours de leur rencontre, les deux parties ont « souligné la pertinence de signer un tel accord, vu les opportunités très intéressantes qui existent sur le plan du transport maritime entre les deux rives de l’Atlantique ».
« L’ouverture d’un certain nombre de lignes maritimes régulières entre le port de Tanger et la côte Est des Etats-Unis permettra par exemple aux Américains d’être reliés à l’Asie, non pas par la côte Ouest et l’Océan pacifique, mais par la côte Est à travers le détroit de Gibraltar », a précisé M. Ghellab dans une déclaration relayée par l’agence de presse Map.
En fait, le projet de réforme du secteur maritime national a été présenté au mois de décembre 2005. Ainsi, et selon ce projet, les lignes régulières ne seront plus soumises à autorisation. Une simple notification suffira. Le transbordement ainsi que le feedering (activité maritime qui consiste à assurer les dessertes locales depuis le port de transbordement alimenté par le navire « mère » par des navires plus petits, les « feeders ») seront, à leur tour, libéralisés.
Selon un spécialiste du dossier, « le cabotage sera réservé au pavillon national, comme c’est le cas dans beaucoup de pays et dans le territoire de l’Union européenne ».
La mise en œuvre de ces dispositions est prévue en juillet prochain. Cette date coïncide en fait avec l’entrée en service du port de Tanger Med.
«Cet accord permettra de préparer le cadre réglementaire pour faciliter le traitement des demandes des compagnies maritimes qui s’adresseront aux autorités de nos Etats pour ouvrir des lignes maritimes», a ajouté M. Ghellab, en soulignant que les compagnies intéressées peuvent commencer leurs opérations tout de suite à partir du port de Casablanca ou après l’été 2007 à partir de Tanger Med.
À cet effet, il faut rappeler que le développement des moyens de transport entre les deux pays s’inscrit dans le cadre de l’accord de libre-échange Maroc-EU. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *