UE : Une agora dans la zone verte 2

UE : Une agora dans la zone verte 2

Deux signatures de subventions pour l’organisation de la COP22

L’Union européenne a accordé au Maroc une subvention de 2 millions d’euros pour l’appui à l’organisation de la COP22 à travers le fonds commun mis en place par le PNUD, lors d’une cérémonie à Rabat en présence de Ruper Joy, ambassadeur et chef de la délégation de l’Union européenne au Maroc Abdeladim Lhafi, commissaire de la COP22, et Phillipe Poinsot, représentant du PNUD au Maroc. «Le Développement durable est une priorité pour l’Union européenne», a souligné Rupert Joy, poursuivant que «l’Union européenne apportera 22 millions de dirhams pour la construction d’une agora pour la société civile et le secteur privé lors de la COP22». M. Lhafi a, quant à lui, affirmé que «cette dynamique s’ajoute à la bonne nouvelle de ratification de l’Accord de Paris par les grands émetteurs». Et d’ajouter : «A travers l’Accord de Paris, c’est une solidarité intergénérationnelle, sociale et spatiale qui s’exprime». 

Canada : 1,2 million de dollars pour la COP22

C ‘est le montant de la subvention accordée par le gouvernement canadien au Maroc. L’entente de subvention s’est déroulée mardi à Rabat au siège du comité de pilotage de la COP22, en guise d’appui financier à l’organisation de la COP22 à Marrakech. La signature de l’entente de subvention entre le Canada et le PNUD s’est faite en présence de Abdeladim Lhafi, Geneviève Brown, conseillère de l’ambassadeur du Canada au Maroc et Nathalie Dubé, ambassadrice du Canada au Maroc, ainsi que  Phillipe Poinsot.  Le gouvernement du Canada a souhaité à travers cette subvention alimenter le fonds commun mis en place par le PNUD-Maroc, à savoir le projet «Appui à l’Organisation de la 22ème Conférence des parties à la convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique». Réduire les conséquences désastreuses des changements climatiques est l’une des priorités du gouvernement canadien, souligne un communiqué de l’ambassade. Ainsi, le Canada s’engage à contribuer à travers ce projet à l’organisation de la COP22. 

Lutter ensemble contre les changements climatiques

Cet appui financier concerne quatre axes, à savoir l’organisation et la logistique, la mobilisation de la société civile pour la COP22, l’appui aux activités de communication qui y sont liées, et la préparation et l’organisation des événements connexes et des side-event de la COP22. 

PAR: Leila Ouchagour

Journaliste stagiaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *