Un plan de 800 milliards de dollars pour relancer le crédit

La Réserve fédérale américaine va reprendre jusqu’à 100 milliards de dette des organismes de refinancement hypothécaires Fannie Mae et Freddie Mac, et jusqu’à 500 milliards de leurs actifs adossés à des créances hypothécaires. «Ces mesures sont prises pour réduire le coût et accroître la disponibilité du crédit pour l’achat de logements, ce qui devrait soutenir les marchés immobiliers et provoquer une amélioration des conditions sur les marchés financiers plus généralement», a expliqué la Fed. La Fed dit avoir constaté que les taux auxquels ces entreprises se refinancent et ceux des prêts hypothécaires garantis par elles s’étaient récemment écartés d’autres taux de référence. La reprise de la dette, menée par les 17 banques partenaires de la Fed, se fera via des mises aux enchères et commencera la semaine prochaine. Le rachat des actifs sera effectué par des gestionnaires d’actifs «sélectionnés par un processus concurrentiel avec le but de commencer ces achats avant la fin d’année», selon la Fed. La Fed va aussi mettre en place un nouveau mécanisme destiné à relancer le crédit à la consommation, dont la paralysie menace le moteur essentiel de la croissance des Etats-Unis. La banque fédérale de réserve de New York, intermédiaire habituel entre la Réserve fédérale et les marchés, va prêter jusqu’à 200 MM de dollars aux détenteurs d’obligations adossées à des actifs tels que crédits automobiles, encours de cartes de crédits, crédits étudiants et crédits consentis aux PME, selon un communiqué. Les émissions pour ce type de dette, qui permet aux émetteurs de crédits à la consommation de se refinancer, «ont chuté de manière vertigineuse en septembre et ont complètement stoppé en octobre», a expliqué la Fed.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *