Zone Euro : Les eurobonds ne sont pas la solution à la crise

Zone Euro : Les eurobonds ne sont pas la solution à la crise

Les euro-obligations ne sont pas la réponse à la crise de la dette dans la zone euro, a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel. «Les euro-obligations sont tout à fait la mauvaise réponse à la crise du moment», a-t-elle dit dans un entretien à la chaîne ZDF. «Elles nous amèneraient à une union de la dette et non à une union de la stabilité». L’émission d’euro-obligations («eurobonds») coûterait des milliards d’euros à l’Allemagne chaque année, selon des calculs du ministère allemand des finances cités par l’hebdomadaire Der Spiegel. «La première année cela signifierait 2,5 milliards d’euros d’intérêts en plus pour le budget (du ministre des finances) Wolfgang Schaüble et la seconde année les coûts seraient deux fois plus élevés», écrit Der Spiegel dans des extraits de son enquête transmis à la presse.
Au bout de dix ans, le coût total serait de 20 à 25 milliards d’euros, selon les calculs du ministère des finances. Wolfgang Schäuble se dit pour sa part personnellement disposé à transférer la souveraineté nationale à Bruxelles pour assurer la stabilité de la zone euro sur le long terme mais il a ajouté que la zone euro elle-même n’était pas prête à cette éventualité. «En tant que personne, Wolfgang Schäuble serait déjà prêt (à déléguer la souveraineté à Bruxelles). L’idée d’un ministre des finances européen ne me pose aucun problème», dit-il, dans un entretien publié dimanche par le Welt am Sonntag. «Mais en tant que ministre des finances, je dis qu’il est de notre devoir de résoudre les problèmes ici et maintenant, et ce le plus rapidement possible sur la base des contrats existants».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *