Éditorial

Ce qui devait arriver, arriva. L’Espagne est dans le viseur des agences mondiales de notation. L’une d’entre elles, Moody’s, vient d’annoncer la dégradation de sa note. D’autres pourraient suivre. Au-delà des effets de cette impasse sur la zone euro et certainement aussi sur le Maroc, nous devrions méditer le modèle espagnol. Pendant longtemps, l’ascension fulgurante qu’a connue ce pays depuis le début des années 80 était donnée en exemple. Une vraie success story. Or, l’économie espagnole ressemble à la nôtre dans ses fondamentaux: de l’agriculture intensive tournée vers l’export, du tourisme, de l’immobilier, des services. De même, l’Espagne, comme le Maroc aujourd’hui, a bénéficié de délocalisations. Beaucoup de grands projets menés aujourd’hui au Maroc sont inspirés de ce modèle : le port Tanger-Med, les stations balnéaires du Plan Azur…Comprendre les causes de la panne espagnole nous rendra certainement un grand service pour les années

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *