Nouvelles vies !

Nouvelles vies !

Le Maroc, les Marocains sans «mika» ! Qui l’aurait imaginé possible ? Personne n’y aurait misé un sou. Les adeptes de la théorie de vieilles habitudes coriaces donnaient tous l’opération pour un fiasco total.

Or il n’en est rien. Certes, les «méchants» sacs en plastique n’ont pas totalement disparu du paysage, mais ils sont visiblement en voie d’extinction. Cela veut dire que ce que l’on donnait pour impossible est bien réalisable quand on veut. On a eu droit au même scénario quand, en 2012 et 2013, le gouvernement parlait de supprimer la Caisse de compensation et les subventions à certains produits.

Un dossier explosif que notre classe politique, surtout une fois aux affaires, n’osait jamais toucher. Là aussi, beaucoup pronostiquaient une catastrophe au cas où l’Etat toucherait à la subvention en brandissant le spectre des émeutes du pain. Et là aussi, il n’en fut rien du tout. Les automobilistes marocains paient aujourd’hui le gasoil et l’essence selon des prix libres suivant les cours mondiaux sans que cela ait dégénéré en guerre civile. Plus récemment, le dossier des retraites est venu démontrer que, finalement quand on prend le temps de bien expliquer au citoyen marocain le danger de laisser les choses comme elles sont sous le prétexte de l’habitude bien installée, il est capable de comprendre et il adhère.

Aujourd’hui d’autres réformes VITALES pour le pays, notamment celle de l’école, ont besoin d’être enclenchées d’urgence et dans le même état d’esprit. Il faut juste que notre classe politique laisse de côté les faux débats et la diversion…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *