Agadir : HEM tient son Université Citoyenne pour démocratiser la formation et le savoir

Agadir : HEM tient son Université Citoyenne pour démocratiser la formation et le savoir

L’Ecole nationale de commerce et de gestion d’Agadir a abrité samedi dernier, le premier séminaire de l’Université Citoyenne de HEM dans son escale dans la capitale du Souss-Massa.

Dans le cadre de sa politique de développement de la connaissance, HEM a mis en place, depuis 21 ans, «l’Université Citoyenne». Un concept unique au Maroc qui a été soutenu par la Fondation HEM, ayant regroupé l’ensemble des activités citoyennes et de partage du Groupe HEM. «L’Université Citoyenne» consiste en un cycle de séminaires gratuits, ouverts sans prérequis préalables, conçus sous forme de cours d’initiation et de sensibilisation à des thématiques managériales, économiques et sociétales aussi bien nationales qu’internationales.

Les séminaires de «l’Université Citoyenne» sont organisés par les Campus HEM et dispensés par des personnalités, des universitaires de renom et des experts internationaux, sur une période de 3 mois, de janvier à mars 2018, simultanément dans les villes de Casablanca, Rabat, Marrakech, Agadir, Tanger, Tétouan, Fès et Oujda.

Le programme réservé à  la ville d’Agadir comporte trois séminaires : le premier a été donné par Mohamed Mustapha Laârissa, président de la Commission régionale des droits de l’Homme de Marrakech, sous le thème «Education à la citoyenneté et aux droits de l’Homme». Le conférencier a souligné qu’une nouvelle ère en matière de respect et de promotion des droits de l’Homme a été inaugurée depuis l’intronisation de SM le Roi. En ce sens, de profondes réformes, normatives et institutionnelles, ont été entreprises dans la perspective de réhabiliter le champ des droits de l’Homme au Maroc, et qui témoignent de la volonté du Maroc de capitaliser sur les acquis du passé et de parfaire l’adhésion du Royaume au système des droits de l’Homme.

A rappeler que le deuxième aura lieu le 10 février et sera assuré par Ahmed Azirar, professeur d’enseignement supérieur à l’ISCAE, docteur d’État ès sciences économiques, Université Hassan II, expert en commerce international, sous le thème «Quelques pistes pour accélérer l’émergence économique du Maroc». Alors que le troisième et dernier séminaire aura lieu le 3 mars et sera assuré par Soumaya Naamane Guessous, sociologue, professeur universitaire à la Faculté des lettres et des sciences humaines de Ben M’sik, et portera sur «Amour et tendresse entre religion et vécu au Maroc». L’Université Citoyenne compte déjà plus de 610 séminaires organisés, plus de 40.700 inscrits et plus de 5.490 certificats d’auditeurs remis. Cette dernière donne droit à un «certificat d’auditeur» à toute personne ayant suivi au moins 2 séminaires sur 3.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *