10 ans de réclusion criminelle pour un oncle incestueux

10 ans de réclusion criminelle pour un oncle incestueux

Elle se tient loin de son bourreau, collée à sa mère. Ses yeux fixent le président de la Cour relevant de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca qui lui demande gentiment de s’approcher du perchoir.

Il lui demande même de monter sur une chaise pour qu’elle soit au même niveau que lui. Et il commence à lui poser des questions. Avec un ton plein d’innocence, elle affirme que le mis en cause qui se tient au box des accusés n’est autre que son oncle maternel. Elle ajoute que sa mère avait accompagné sa grand-mère pour faire ensemble une course. Elles l’ont laissée sous la charge de son oncle, âgé de vingt-neuf ans, encore célibataire. Mais ce dernier en a profité pour abuser d’elle.

Devant la Cour, ce dernier avoue avoir conduit sa nièce vers sa propre chambre pour commencer à l’embrasser. La fillette a précisé qu’il l’a dénudée. Dès qu’elle a commencé à pleurer, il l’a giflée, explique-t-elle, il l’a même menacée de la tuer si elle continuait à sangloter. Mais, la fille n’a pas gardé le silence. Elle a tout raconté à sa mère qui a décidé de porter plainte contre son frère. Le certificat médical que lui a remis le médecin légiste atteste que la fille a été violée. Le jeune oncle a été arrêté et traduit devant la justice. Il a avoué son crime tout en précisant qu’elle le «provoquait» en se tenant à ses côtés. C’est la raison pour laquelle il attendait le moment propice pour abuser d’elle. Il est passé à l’acte quand personne ne se trouvait à la maison.

Le représentant du ministère public a réclamé une lourde peine, alors que l’avocat de la défense a demandé à la Cour de le faire bénéficier des circonstances atténuantes.

Verdict : dix ans de prison ferme.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *