2 mois de prison pour une mère qui a jeté un mort-nédans une poubelle

2 mois de prison pour une mère qui a jeté un mort-nédans une poubelle

Une mère célibataire qui a jeté son bébé, mort-né, dans une poubelle, a été condamnée, dernièrement, par la Chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Khouribga à deux mois de prison ferme. La jeune mère, âgée de vingt-huit ans, est arrivée à l’hôpital régional de la ville de Khouribga dans un état de santé très critique. Elle éprouvait des douleurs au niveau de la poitrine. Ses vêtements étaient maculés de sang. Quand le médecin assurant la permanence, en cette nuit de la première semaine du mois en cours lui a demandé ce qui lui est arrivé, elle lui a répondu qu’elle avait ses règles. Mais son état lui a paru suspect. C’est pourquoi il l’a mise entre les mains d’une gynécologue qui a remarqué, après examen, qu’elle venait de mettre au monde un nouveau-né. Après avoir été soignée, elle a été confiée aux éléments de la PJ de la ville pour être interrogée sur son récent accouchement. En fait, elle est vite passée à table. Elle a avoué avoir accouché d’un bébé, mort-né, fruit d’une relation extra-conjugale, qu’elle l’a mis dans un sachet en plastique et l’a jeté dans une poubelle chez elle. Les enquêteurs y ont effectivement découvert le cadavre d’un nouveau-né de sexe féminin.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *