5 ans de prison pour avoir kidnappé, séquestré et violé une mineure

5 ans de prison pour avoir kidnappé, séquestré et  violé une mineure

Et les voilà tous les deux qui partagent le même box des accusés à la même salle d’audience de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Tous les deux ont même purgé, il y a trois ans, une première  peine d’emprisonnement pour vol simple qui leur a coûté trois mois de prison ferme.

Dès qu’ils ont quitté la prison, ils ont décidé de dénicher une place dans le monde de la drogue. Et ils ont été arrêtés pour la deuxième fois pour purger une peine d’un an de prison ferme. En fait, ils n’ont été relâchés que récemment, il y a juste trois mois. Et ils y sont retournés pour cette troisième fois après avoir kidnappé, séquestré et violé une mineure de dix-sept ans. «Elle était ma copine, M. le président», balbutie l’un des deux jeunes hommes. La victime riposte fermement quand elle est venue à la barre pour raconter son histoire : «Je n’étais jamais, M.le président, sa copine et je n’ai pas de copain». Elle affirme avoir emprunté son chemin à destination de chez elle quand les deux jeunes hommes qu’elle n’a jamais vus avant lui ont barré le chemin. L’heure n’était pas encore tardive, mais la nuit était déjà là.

Elle a demandé secours. Mais l’un des deux ravisseurs a tenté d’attaquer les badauds avec son couteau, leur demandant d’aller voir ailleurs parce qu’il s’agit d’un problème entre lui et sa copine. Passifs, les badauds se sont dispersés laissant l’adolescente livrée à son propre sort. Sous la menace du couteau, elle s’est retrouvée obligée de les accompagner dans une chambre qu’ils louaient avec des voisins. À tour de rôle, ils l’ont violée avant de la relâcher le lendemain vers 2 h du matin.  

Les deux mis en cause nient les accusations qui ont été retenues contre eux tout en expliquant que la fille était la copine de l’un d’eux alors que le deuxième n’était qu’en leur compagnie. Et qu’il ne s’agissait que d’un coup monté par la victime pour obliger son copain à la demander en mariage. Mais, la Cour les a jugés coupables.
Verdict : 5 ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *