Arrestation d’un ferrailleur et cleptomane qui cible les chauffeurs de taxis

Arrestation d’un ferrailleur et cleptomane qui cible les chauffeurs de taxis

Des motards de la police qui assuraient la permanence n’hésitent pas à se lancer à la poursuite du fuyard qui va manifester une résistance en les menaçant d’un sabre.

Nous sommes au quartier Sidi Moumen, à Casablanca. La nuit de ce premier dimanche du mois courant, un chauffeur de petit taxi s’arrête pour prendre un client qui semble, au moins dans son apparence, un homme respectable. Ainsi, le client lui demande de le conduire, rapidement, vers le centre-ville afin de voir son oncle cancéreux. Tout au long du parcours, le client se montre un homme sérieux en engageant une conversation portant sur le manque de valeurs dans notre société. Tout à coup, le client semble pris d’un besoin urgent. De bonne foi, le chauffeur de taxi tourne vers une ruelle plus ou moins obscure quelque part à Mers Sultan-El Fida, pour lui permettre de soulager sa vessie. Mais, le client semble avoir un autre objectif que d’uriner. En effet, dès l’arrêt du taxi, il dégaine un couteau et somme le chauffeur de taxi de lui remettre de l’argent. Ne sachant à quel saint se vouer, le chauffeur de petit taxi lui cède. Pire encore, le client lui arrache les clés avant de s’enfuir.

Rapidement, le chauffeur de petit taxi descend pour le poursuivre en courant tout en criant : «Au voleur…au voleur». Des motards de la police qui assuraient la permanence n’hésitent pas à se lancer à la poursuite du fuyard qui va manifester une résistance en les menaçant d’un sabre. Mais, les policiers parvinrent à l’immobiliser et le conduire au commissariat de Derb Al Baladia. Soumis aux interrogatoires, il révèle être un ferrailleur qui dispose d’un local situé à la ferraille du quartier Sidi Moumen. Marié et père de deux enfants, il est repris de justice en agressions des chauffeurs de petits taxis. Bien qu’il soit aisé matériellement, précise-t-il aux enquêteurs, il n’arrive pas à se débarrasser de cette obsession d’agresser les chauffeurs de petits taxis.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *