Casablanca : Un malentendu à propos d’une fille finit dans le sang

Casablanca : Un malentendu  à propos d’une fille finit  dans le sang

Calmement, Saïd répond aux questions que lui pose le président de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Il ne manifeste aucun regret, bien que le crime porte sur un homicide volontaire avec préméditation et guet-apens et que la peine risque donc d’être lourde.

Mais il essaie d’expliquer à la Cour qu’il n’avait pas l’intention de tuer son protagoniste, Ahmed, un jeune homme de vingt-huit ans, employé de son état, mais uniquement de le blesser. Le crime remonte à quelques mois déjà, quand Saïd, âgé de dix-neuf ans, sans profession, reprochait à son ami et voisin du quartier, Ahmed, d’avoir harcelé sa maîtresse. Seulement, cette dernière explique à la Cour qu’elle n’a jamais eu de relation avec le meurtrier. Cette adolescente de dix-sept ans dit ne pas comprendre la raison pour laquelle le mis en cause a inventé cette histoire de relation amoureuse.

Par contre, les témoins qui sont au nombre de trois attestent qu’elle était effectivement la maîtresse du mis en cause. En recourant au dossier de l’affaire, on y apprend que Ahmed a provoqué Saïd en lui répondant qu’il allait la kidnapper et la violer. Perdant tout contrôle, Saïd va à la maison pour saisir un couteau et retourner chez son protagoniste qui était encore là où il l’avait laissé. Sans un mot, il lui a asséné des coups de couteau. Saïd n’a pas bougé de la scène du crime jusqu’à l’arrivée de la police qui l’a arrêté. Evacué vers le service des urgences de l’hôpital Mohammed V, à Hay Mohammadi, la victime, Ahmed, décède. Et le mis en cause a été poursuivi pour homicide volontaire avec préméditation et guet-apens. Une poursuite qui n’a pas été retenue contre lui après les délibérations de la Cour. Il a été jugé coupable uniquement pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’attention de la donner.

Verdict : 10 ans de réclusion criminelle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *