Enlevéae d’un taxi et violée par cinq individus

Agée de seulement dix-sept ans, Nadia est encore une jeune mineure. À son âge, elle devait être, au moins, sur les bancs du lycée. Malheureusement, elle n’a pas pu dépasser les premières années du primaire. Après  avoir abandonné  très tôt l’école, Nadia vivait avec sa mère au douar Lahjar, à Aïn Harrouda. Elle  aidait sa mère dans tous les  travaux ménagers. Mais, elle ne passait pas tout le temps chez elle. De coutume, elle rendait visite à quelques amies et voisines et se promenait, de temps en temps, un peu plus loin de chez elle, question de changer d’air et d’oublier, la vie routinière du foyer.
Nous sommes le premier lundi du mois courant. Nadia a passé le week-end chez elle, puisque sa mère avait des invités.Elle a décidé de sortir ce jour pour faire un tour. Elle n’avait pas de rendez-vous, ni avec un copain, ni avec une amie. Elle avait l’intention d’aller se promener seule loin de chez elle.
C’était 15 h passées quand elle est sortie de chez elle. Elle portait un jean et un tricot en coton noir. D’habitude, elle ne met pas de maquillage. Sa destination ? Le centre d’Aïn Harrouda où un cirque populaire s’était installé depuis belle lurette. Pour y arriver, elle était obligée de prendre un grand taxi. Par hasard, elle a pris place à bord d’un grand taxi où il y avait quatre femmes. Seul le chauffeur était un homme. Tout d’un coup, un jeune homme est venu prendre place à côté d’elle. Le chauffeur a démarré. Les quatre femmes ont engagé une conversation. Plongée dans un océan de silence, Nadia semble être dérangée par les regards furtifs du jeune homme qui se tenait à côté d’elle. Parcourant un kilomètre du trajet, le chauffeur du grand taxi s’est arrêté juste à côté du douar Bouzik suite à la demande du jeune homme. Ouvrant la portière, il semble qu’il s’apprêtait à descendre. Malheureusement, il a surpris le chauffeur et les quatre femmes par son acte criminel. Armé d’un couteau, il a menacé tout ce qui était à bord du taxi. Pourquoi ? Il voulait kidnapper Nadia. Les quatre femmes l’ont supplié et le chauffeur a tenté de le dissuader. En vain, après  avoir donné un coup de poing au chauffeur du taxi qui a fini par quitter les lieux. Le jeune homme a aussitôt conduit la fille vers un terrain vague situé pas loin du lieu de l’arrêt du taxi. Il l’a sodomisée violemment. Après avoir assouvi son désir, il a sifflé pour que quatre autres jeunes hommes apparaissent. Ils l’ont violée à tour de rôle avant de l’abandonner.  Après le dépôt d’une plainte, les gendarmes d’Aïn Harrouda ont diligenté une enquête minutieuse, soldée par l’arrestation des cinq violeurs. Ils ont avoué avoir suivi la jeune fille depuis le cirque populaire, et  se sont mis d’accord pour que l’un d’entre eux l’accompagne à bord du grand taxi. Ils ont été traduits devant la Cour d’appel de Casablanca.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *