France : un jeune de quinze ans abattu en pleine rue à Lyon

En fin d’après-midi, ce dimanche, dans le quartier Mermoz (huitième arrondissement de Lyon), des jeunes ont été pris pour cible par les occupants armés d’une voiture. Un garçon de quinze ans est mort, un autre est blessé.
La place Laterjet située en bordure de l’A 43 non loin du métro Mermoz-Pinel a été le théâtre d’une scène de violence aussi rapide qu’inouïe. En quelques secondes, un jeune de quinze ans s’est écroulé mortellement touché de trois balles dans le corps et un de ses amis de dix-sept ans a été blessé à la jambe. Ses jours ne sont pas en danger et dans la soirée, il a pu être interrogé par la police.
D’après les premiers éléments de l’enquête, un petit groupe de jeunes cheminait sur le trottoir qui borde un bâtiment en arc de cercle de trois étages donnant sur une grande place dégagée. Une voiture s’est approchée et de l’arrière du véhicule des tirs nourris ont éclaté semant la panique.
Toujours selon les premiers éléments de l’enquête, confiée à la brigade criminelle de la Direction départementale de la Sécurité publique (DDSP) du Rhône, «trois à cinq individus» à bord d’une voiture ont fait feu dimanche vers 17h30 sur un groupe de jeunes, dans le 8e arrondissement de Lyon, un quartier «sensible».
Les individus ont ensuite pris la fuite à bord de leur véhicule. Ils sont recherchés par la police, qui ne privilégie aucune piste pour l’instant».
Les secours arrivés sur les lieux ont tenté en vain de réanimer la victime. Le parquet alerté a saisi la brigade criminelle de la sûreté départementale du Rhône. Les hommes de l’identité judiciaire et leurs collègues de la police scientifique ont relevé au moins une douzaine d’impacts de balles, pour qui deux armes, «dont un fusil», auraient été utilisées par les agresseurs, concentrés essentiellement sur la vitrine d’un bureau de tabac loto ouvert en cette fin d’après ainsi que l’alimentation générale située juste à côté. Le jeune homme, qui est mortellement touché par trois balles et est décédé lors de son transfert à l’hôpital et l’adolescent de dix-sept ans qui a été blessé à une cuisse et hospitalisé étaient inconnus des services de police.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *