Il étouffe sa femme avant de se pendre

Il étouffe sa femme avant de se pendre

Après avoir tué sa femme en l’étouffant avec un oreiller, un quinquagénaire, père deux enfants, dont une fille handicapée moteur, s’est suicidé, mardi matin, chez lui, au douar Si Kadour, commune rurale El Ksir, Aïn Taoujtate, dans la région de Meknès, apprend-on d’une source judiciaire.

Les enquêteurs de la PJ de Taoujtate qui se sont dépêchés sur la scène du crime ont découvert le cadavre de l’épouse étendu sur le lit dans la chambre à coucher et celui du meurtrier pendu à une corde accrochée à un poteau en bois installé sur la terrasse.

Leurs deux enfants qui étaient sous le choc ont affirmé qu’une énième dispute a éclaté entre leurs parents, mais celle-ci a cette fois dégénéré. En effet, le père a tenu son épouse par les cheveux, l’a tirée jusqu’à l’intérieur de la chambre à coucher qu’il a fermée ensuite. Quelques minutes plus tard, ont ajouté les deux enfants aux enquêteurs, le père a quitté la chambre pour monter sur la terrasse et mettre fin à sa vie par pendaison.

Certes, aussi bien les deux enfants, les membres de la famille des deux défunts que leurs voisins ont expliqué aux enquêteurs qu’ils étaient toujours en discordance, mais personne n’a imaginé que les choses en arriveraient là. La même source judiciaire a ajouté que les deux cadavres ont été évacués vers l’hôpital Mohammed V à Meknès pour être autopsiés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *