Il se venge de sa bien-aimée sur Facebook

Il se venge de sa bien-aimée  sur Facebook

Rapidement, ils ont engagé une courte discussion avant d’échanger les numéros de téléphone et partir chacun de son côté. Il fallait attendre deux jours pour qu’ils se rencontrent dans un café à Rabat, et ce après l’avoir appelée au téléphone.

Autour d’une table, leur discussion semblait être sérieuse. Son aîné d’une douzaine d’années, il lui a expliqué qu’il n’avait pas l’intention de s’amuser, ni de perdre son temps, mais sa quête était sérieuse, celle de fonder un foyer où il mènerait une vie conjugale sans problème. Leurs rencontres se sont ainsi multipliées et effectivement il s’est présenté enfin devant sa famille et l’a demandée en mariage.

La famille de la jeune fille, âgée de vingt-deux ans, a accepté tout sursoyant à la célébration de la nuit de noces. Seulement, lors de cette période de fiançailles, la jeune fille a découvert l’autre visage de son futur époux qui n’a rien à voir avec celui qu’elle a connu. Il n’est plus ce jeune fiancé qui exprimait à chaque moment ses beaux sentiments, mais il est devenu violent, n’hésitant pas à la maltraiter. Pire encore, elle a découvert qu’il était un drogué qui ne passait pas sa journée sans consommer sa dose quotidienne de haschich.

C’est la raison pour laquelle elle a décidé de rompre sa avec lui. Hors de lui, il lui a demandé de le rencontrer pour lui donner des explications. Effectivement, elle lui a détaillé les raisons de sa décision. Aussitôt, il lui a arraché son téléphone portable avant de partir. Deux jours plus tard, il lui a téléphoné pour lui affirmer qu’il avait enregistré les photos prises par son téléphone portable et les a travaillées sur Photoshop pour les rendre érotiques. Il l’a menacée de les publier sur le réseau social Facebook si elle ne renonçait pas à sa décision. Ne cédant pas à ses menaces, elle a retrouvé enfin ses photos truquées la présentant dans des positions pornographiques publiées sur une page «Facebook».

La jeune fille a porté plainte. Des investigations ont été effectuées par les éléments de la police judiciaire de la sûreté de Salé. Le jeune homme a été repéré, mardi 2 juin, chez lui au quartier Kariat Ouled Moussa. Avant de l’arrêter, les flics ont trouvé une résistance farouche. Chez lui, les flics ont saisi deux tablettes, un PC et des smartphones.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *