Il vole son client et le tue

Il vole son client et le tue

Fettah n’avait que dix-huit ans quand il a purgé sa première peine de prison. La mauvaise fréquentation l’a jeté dans le gouffre de la délinquance jusqu’au jour où il s’est retrouvé mouillé dans une affaire de constitution d’une bande de malfaiteurs et complicité au vol qualifié. Des accusations qui lui ont coûté deux ans de prison ferme.

En sortant de prison, il n’a à aucun moment pensé à refaire sa vie et la gagner dignement. Au contraire, il a rejoint son groupe de malfaiteurs pour reprendre ses activités d’agression et en parallèle s’adonnait au trafic de drogue. Cependant, ni son appartenance à une bande de malfaiteurs dont la majorité des membres est en prison, ni les agressions, ni encore le trafic de drogue ne l’ont envoyé en taule. Mais il a comparu devant la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca pour avoir commis un homicide avec préméditation et guet-apens. Sa victime n’est autre qu’un jeune homme de vingt-huit ans, trafiquant de drogue de son état, qui avait également passé deux peines d’emprisonnement.

Tous les deux voisins au même quartier, ils se sont engagés dans un échange d’invectives pour la simple raison qu’un client de l’un s’est approvisionné en haschich chez l’autre.
«Son client s’est rendu chez moi pour acheter du haschich… je n’ai pas refusé. Mais l’autre vendeur s’est énervé m’accusant de l’avoir détourné», a expliqué Fettah à la Cour qui l’écoutait attentivement.

Quelques jours plus tard, les deux protagonistes se sont retrouvés, par un pur hasard, dans un cyber du quartier, pour que leurs regards se croisent. La haine s’est manifestement installée entre les deux.
«Il m’a insulté quand je l’ai regardé par hasard», a affirmé le mis en cause.

Fettah lui a répondu en l’injuriant également. La victime s’est approchée et lui a donné un coup de poing à la figure. Les clients du cyber sont intervenus pour les calmer. Perdant son calme, Fettah a quitté la scène pour se rendre chez lui, s’armer d’un couteau et retourner au cyber. Son antagoniste n’y était plus. Fettah s’est lancé à sa recherche jusqu’au moment où il l’a vu en compagnie d’une personne. Sans hésitation, il l’a rejoint et lui a asséné deux coups de couteau au niveau de la poitrine. La victime qui a été évacuée vers l’hôpital est passée de vie à trépas.
Jugé coupable d’homicide volontaire avec préméditation et guet-apens, Fettah a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *