Italie : plusieurs membres de la mafia arrêtés

La police italienne a mené, mercredi, une vaste opération contre la Ndrangheta (mafia calabraise) à Corigliano (Reggio Calabria-sud) qui s’est soldée par 67 arrestations et par la mise sous séquestre de biens d’une valeur de 250 millions d’euros, rapportent les médias italiens. Les personnes arrêtées, qui seraient affiliées aux clans les plus dangereux de cette mafia, sont accusées d’association mafieuse, d’usure, d’extorsions et de trafic de stupéfiants, en particulier la cocaïne et l’héroïne. Outre Reggio Calabria, ces arrestations ont eu lieu dans les provinces de Rome, de Foggia (Pouilles-sud), de Bologne, de Brescia et de Milano (nord). Plusieurs entrepreneurs, qui se seraient transférés à Milan, figurent également parmi les personnes arrêtées. Au nombre des biens mis sous séquestre figurent notamment 69 appartements et villas, 68 terrains, 55 véhicules ainsi que de nombreux comptes bancaires.
Il y a une semaine, les forces de police italiennes avaient mené l’une des plus importantes opérations jamais lancées contre la Ndrangheta, considérée comme la plus puissante organisation mafieuse en Italie, procédant à l’arrestation de 300 personnes, dont plusieurs hauts responsables présumés et saisissant des biens d’une valeur de plusieurs millions de dollars. L’homme considéré comme le patron de la Ndrangheta avait été également arrêté lors de cette opération qui avait mobilisé quelque 3.000 policiers. Le gouvernement de centre droit de Silvio Berlusconi a, depuis son avènement au pouvoir en 2008, fait de la lutte anti-mafia l’une de ses priorités.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *