Lors d’un cambriolage une bande vole 430.000 DH

Lors d’un cambriolage une bande vole 430.000 DH

Quand il rentre ce soir chez lui, à Kariat Al Jemaâ, Derb Lahjar, à Casablanca, il ne remarque rien d’anormal. Un petit tour dans les quatre coins de son domicile lui permet de se rassurer que tout va bien.

Maintenant il peut savourer son verre de thé habituel. Puis il se glisse sous la couverture et se plonge dans un profond sommeil. Mais, tout à coup, il se réveille en sursaut pour aller s’assurer que son petit trésor qu’il garde jalousement chez lui est toujours là.

Dans la chambre à coucher, cet homme ouvre sa caisse renfermant son trésor. Elle était vide! Pas le moindre sou ! Le pauvre homme reste planté à sa place, écarquillant ses yeux, sans piper mot. Les 430 mille dirhams ont disparu. Où sont-ils ? Qui les a subtilisés ? Il a failli y perdre la tête.

Nous sommes le vendredi 13 mai. Cet homme s’est dépêché, le matin, sur le commissariat de police relevant du district de Ben Msik. Il a porté plainte dont laquelle il a confirmé avoir perdu 430 mille dirhams sans savoir celui ou ceux qui sont rentrés chez lui pour les dérober. La machine policière a été mise en branle et a entamé des investigations minutieuses. Le manque de témoins, de traces et de preuves a rendu l’enquête plus difficile au point qu’elle a duré une semaine avant de donner ses premiers résultats. En effet, les enquêteurs sont arrivés enfin à identifier les voleurs. Ils ont même localisé l’un d’eux à Kenitra. Les limiers de Ben Msik n’ont pas tardé à s’y déplacer, arrêter le mis en cause et le conduire vers Casablanca. Rapidement, il a craché le morceau en avouant qu’il était l’un des auteurs du vol. Ses complices étaient deux : un jeune homme et une jeune femme. Cette dernière a été arrêtée contrairement à l’autre complice qui est encore en fuite et activement recherché par la police.

L’enquête policière a révélé que l’auteur principal qui est arrêté à Kenitra a gardé une partie de sa part, à savoir 78 mille dirhams, chez un proche. Ce dernier a également été arrêté par la police.
L’auteur principal du vol, son proche et sa complice ont été traduits, tous les trois, devant le parquet général près la Cour d’appel de Casablanca poursuivis pour vol qualifié, complicité et recel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *