Prison Oukacha-Casablanca : Elle dissimule 145 «karkoubi» dans sa partie intime

Prison Oukacha-Casablanca : Elle dissimule 145 «karkoubi» dans sa partie intime

A l’entrée de la prison d’Oukacha, à Casablanca, une femme a été arrêtée par la police judiciaire du district de Hay Mohammadi-Aïn Sebaâ alors qu’elle dissimulait dans sa partie intime une quantité de 145 comprimés psychotropes.

Soumis aux interrogatoires, elle a affirmé avoir l’intention de les remettre à son époux. Ce dernier a avoué aux enquêteurs qu’il devait les remettre à son tour à un trafiquant de drogue qui vend les comprimés psychotropes à l’intérieur de la prison.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *