Saisie à Oujda de près de 95.000 comprimés psychotropes de type «ecstasy»

Saisie à Oujda de près de 95.000 comprimés psychotropes de type  «ecstasy»

Le service préfectoral de la police judiciaire d’Oujda a procédé, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de surveillance du territoire national, à l’arrestation de 4 individus, dont une fille, pour leur implication présumée dans un réseau de trafic de drogue et de psychotropes.

L’arrestation a eu lieu dans deux opérations distinctes, la première dans un point de contrôle de sécurité à l’entrée de la ville d’Oujda sur la route nationale en direction de Taza et la seconde dans un logement au centre-ville, indique jeudi un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que deux des suspects ont de multiples antécédents judiciaires.

Les opérations de fouille menées par les services de sûreté ont abouti à la saisie de 94.585 comprimés psychotropes de type «ecstasy», de 706 kg de haschich, outre trois véhicules utilisés dans le transport des stupéfiants dont deux portant de fausses plaques d’immatriculation, ajoute le communiqué. Les mis en cause ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée sous la supervision du parquet général en vue de déterminer d’éventuels liens de ce réseau criminel, selon la même source.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *