Salé : Une jeune fille victime de sa crédulité

Salé : Une jeune fille victime de sa crédulité

Nous sommes à Salé. Ce jour ensoleillé du mois de mars invite à la promenade.

Nezha ne peut s’empêcher de sortir et faire un tour dans la ville. Alors qu’elle flâne à travers les ruelles et quartiers, son regard croise celui d’un jeune homme. Celui-ci lui sourit. Elle n’hésite pas à lui répondre par un beau sourire. C’était suffisant pour s’approcher d’elle et lui souffler un mot.

Elle esquisse un petit sourire. Une petite conversation est vite engagée, suivie d’une invitation. Et les deux jeunes se retrouvent attablés autour d’un café. Ils parlent de tout et de rien pour se séparer ensuite avec une promesse de se rencontrer vingt-quatre heures plus tard. La deuxième rencontre a lieu au même café. Chacun d’eux parle de soi et énumère ses qualités pour gagner la confiance de l’autre.

Le jeune homme ne tarde pas à entrer dans le vif du sujet. Il lui déclare sa flamme. Dès le premier regard, il est tombé amoureux d’elle, lui assure-t-il. Prise au dépourvu elle ne sait quoi répondre. D’ailleurs il ne lui laisse pas le temps de réfléchir.

Il lui explique qu’il est tout ce qu’il y a de plus sérieux, c’est-à-dire qu’il ne fait pas partie de ces jeunes qui se jouent des filles célibataires. Et pour prouver ce qu’il dit, il lui annonce la bonne nouvelle : «Je veux t’épouser et je vais demander ta main à ta famille». Etant sur un nuage, elle garde le silence. Effectivement quelques jours plus tard, il se rend chez sa famille, un bouquet de fleurs à la main. Il fait la connaissance de ses parents auxquels il la demande en mariage et une petite fête est organisée pour célébrer ces fiançailles. Lui faisant totalement confiance, elle ne repoussait pas ses avancées sexuelles.

Entre-temps, le père de Nezha découvre que son futur beau-fils est marié et a des enfants. Il lui téléphone et il le traite de tous les noms avant de lui demander de rompre sa relation avec sa fille et de l’oublier. Aussitôt, il reçoit une vidéo sur WhatsApp montrant sa fille en pleins ébats sexuels avec son ex-futur beau-fils. Ce dernier a envoyé la même vidéo à d’autres proches de la fille. 

Une plainte est portée par la jeune fille et son père. Chargée de l’affaire, la brigade de cybercriminalité est arrivée à arrêter le mis en cause qui a été maintenu en détention préventive poursuivi pour attentat à la pudeur, prise de séquence sexuelle et sa diffusion, menace, chantage et adultère.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *