Tiznit : Il détourne une mineure et la viole

Tiznit : Il détourne une mineure et la viole

Tout a commencé avec des regards, des sourires et des mots pour céder la place aux rencontres, non entre quatre murs d’une chambre, mais dans un café ou un jardin de la ville de Tiznit, dans la région du Souss-Massa. C’est ce qui s’est passé, ces sept derniers mois de connaissance, entre ces deux adolescents.


Elle est encore à son dix-septième printemps et il est son aîné de trois ans. Certes, elle était pleine de joie quand elle a découvert que c’est un jeune qui déployait tous ses efforts pour qu’elle soit heureuse. Elle a cru en ses paroles assez mielleuses qui s’infiltraient dans son cœur. De plus, il lui a promis de ne la toucher  qu’à la nuit de noces. Mais qu’est-ce qui lui est arrivé pour que sa mère la conduise, le matin de ce jour du mois d’août, au siège de la sûreté de Tiznit ?
Toutes les deux sont rentrées chez le chef de la police judiciaire. La mère lui a expliqué que sa fille, encore mineure, a été violée par un jeune homme. Prenant la parole, l’adolescente a commencé à relater son histoire.

Elle a affirmé avoir entretenu une relation amoureuse avec ce jeune homme qui lui a promis de l’épouser. Leur relation s’est consolidée au fil des jours au point qu’elle ne pensait plus lui tourner le dos surtout qu’il ne lui a jamais demandé de partager le même lit. Elle a expliqué qu’il la respectait et faisait semblant qu’il avait l’intention de ne la toucher qu’à la nuit de noces. Malheureusement, a-t-elle ajouté, son bien-aimé lui a sollicité de l’accompagner chez lui en prétendant que sa mère avait l’intention de la rencontrer pour la connaître.

Croyant en ses paroles, l’adolescente a accompagné le jeune homme chez lui. Mais, elle n’a remarqué la présence ni de sa mère ni de ses frères et sœurs. Elle a précisé lors de ses déclarations que son bien-aimé l’a calmée quand elle lui a demandé une explication. Après quoi, il l’a obligée à se dévêtir, a-t-elle affirmé, et à lui céder sous la menace de coups de poing. Il l’a violée, voire dépucelée avant de lui permettre de retourner chez elle.

Arrêté, le jeune homme a expliqué aux enquêteurs de la PJ de Tiznit qu’ils entretenaient effectivement une relation amoureuse tout en ajoutant qu’elle l’accompagnait de son plein gré chez lui pour partager le même lit. Il a précisé qu’elle lui a permis de la dépuceler sans manifester la moindre résistance. Mais, ses déclarations restent infondées surtout que la fille est mineure. C’est pourquoi le parquet général près la Cour d’appel d’Agadir l’a maintenu en détention préventive tout en le poursuivant pour détournement de mineure et viol.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *