Tiznit : Il se fait passer pour un fonctionnaire pour violer et agresser la gent féminine

Tiznit : Il se fait passer pour un fonctionnaire pour violer et agresser la gent féminine

Les larmes aux yeux, elle quitte le siège de la compagnie de la gendarmerie royale à Imintanout, dans la province de Chichaoua.

Hagarde, elle traîne ses pas et ne sait à quel saint se vouer. Son fils vient d’être arrêté pour un délit et va sûrement être déféré devant la justice et incarcéré. Alors qu’elle se torture les méninges pour tirer son fils du pétrin, un jeune homme surgit de nulle part et lui lance : «Mais qu’est-ce qui vous est arrivé Madame pour que vous plongiez dans une telle tristesse ?». Se tournant vers son interlocuteur, elle découvre un jeune homme très élégant avec un beau sourire et qui semble être très aimable. Avant même qu’elle lui confie l’objet de son chagrin il lui dit qu’il peut l’aider à trouver une solution à son problème.

Soudain l’espoir renaît chez la femme et se dit peut-être que ce jeune homme peut faire quelque chose pour son fils. Elle s’empresse de lui raconter l’histoire qui a fait mouiller son fils dans une affaire délictuelle. Il la calme tout en lui précisant qu’il s’agit d’une affaire simple qu’il peut résoudre facilement. Pour la convaincre, il lui dit qu’il est fonctionnaire et qu’il entretient des relations avec d’importantes personnalités. Il lui propose un rendez-vous pour rencontrer une personnalité haut placée. Folle de joie, la pauvre mère pense que c’est le destin qui l’a envoyé. Effectivement, ils se rencontrent le lendemain. Il la conduit hors de la ville. A bord de sa voiture et une fois loin des regards il la viole sauvagement puis lui la déleste de son argent et son  smartphone avant de l’abandonner.

Il n’en était pas à sa première victime. Plusieurs plaintes sont parvenues à la police judiciaire de la ville le concernant. Après avoir recueilli les informations à son sujet ils se sont mobilisés. Il a été arrêté chez lui, dans la région d’Ouled Jarrar non loin de la ville de Tiznit. Soumis aux interrogatoires, il s’est avéré qu’il est un repris de justice pour le même motif. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *