Un faux colonel-major épinglé dans un commissariat

Un faux colonel-major épinglé dans un commissariat

Tiré à quatre épingles, il rentre, ce lundi 25 mars, au siège du 4ème district de police, au quartier Yacoub El Mansour, à Rabat. Il se représente comme un colonel-major à la gendarmerie royale. Il ne demande pas de lui rendre un simple service, mais il donne des instructions. Il ordonne à l’officier de police d’écouter les déclarations d’une jeune fille, membre de sa famille, qui a été harcelée par un jeune homme à El Kamra. La jeune fille qui est en sa compagnie se tient sur une chaise et commence à raconter son histoire avec ce jeune homme qui est venu la harceler. Elle précise à l’officier de police que le jeune homme l’a violentée devant des témoins à la gare routière El Kamra. Mais, par un pur hasard, un inspecteur de police, élément de ce 4ème district de police, rentre au bureau de l’officier, apprend que l’homme qui se tient sur une chaise est un colonel-major à la gendarmerie royale, le dévisage et lui demande de lui décliner sa carte d’identité nationale. Effectivement, le prétendu colonel-major lui délivre une carte professionnelle. L’inspecteur de police disparaît quelques minutes, juste le temps de le pointer, et retourne pour lancer à son collègue que cet homme n’est qu’un escroc qui détient de faux papiers. Il a été arrêté. Avouant être un escroc, il a été traduit, hier, devant la chambre correctionnelle près le tribunal de 1ère instance de Rabat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *