Un père de famille met enceinte sa soeur

Un père de famille met enceinte sa soeur

Depuis qu’elle a été répudiée elle s’est renfermée sur elle. Après avoir quitté le domicile de son ex-mari et rejoint ses parents à la commune rurale Sidi Bouâlam, dans la région d’Essaouira, elle s’est murée dans un silence profond, n’adressant la parole que très rarement à sa famille. De plus elle ne sortait plus de chez elle.

Elle a tout abandonné, même ses amis de l’enfance. Et personne ne lui rendait visite. Bref, elle semblait être absorbée par la solitude jusqu’au bout. Surtout qu’elle ne rencontrait personne, même celles qui rendaient visite à ses parents.

Elle préférait rester loin de tout le monde. Seulement, ce que sa mère allait remarquer ce jour du mois de ce mois de février a dépassé son imagination. Elle a remarqué que le ventre de sa fille était gonflé ! Bref, elle est enceinte.

Toute la famille a été mise au courant de la mauvaise nouvelle. Tout le monde s’interrogeait comment cette femme divorcée qui ne sortait pas de chez elle est tombée enceinte ! Avec qui a-t-elle partagé le même lit ? Quand ? Où ? Ses parents ont failli y perdre la tête. Surtout quand ils ont appris qu’elle était enceinte depuis six mois. Comment est-elle arrivée à dissimuler tout ce temps son ventre gonflé ? Rien à faire.

Elle ne pipait pas le moindre mot. Croyant que leur fille a été violée, ses parents ont recouru, enfin, à la gendarmerie royale pour porter plainte. Une enquête a été entamée. Et la jeune femme était obligée de répondre aux questions des limiers de la gendarmerie royale. Et sa révélation ressemblait à une braise qui enflammait les visages. «C’est mon frère qui couchait avec moi», lâchait-elle le morceau. Au départ, personne n’a cru à ses paroles, surtout que son frère est marié et père d’enfants. Mais, quand il a été soumis aux interrogatoires par les gendarmes, il a avoué son crime d’inceste.

L’histoire remonte à ce jour quand il est rentré chez lui en état d’ivresse. Il n’a pas rejoint sa femme à sa chambre à coucher, mais est rentré à la chambre où sa sœur plongeait dans un profond sommeil. Il l’a réveillée pour abuser d’elle.

Par son consentement ? Contrairement à lui qui a répondu par un «oui», elle a affirmé qu’il l’avait obligée à lui céder. Depuis, il profitait des occasions pour la rejoindre à la chambre et coucher avec elle.
Tous les deux ont été traduits devant la justice.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *