Une bonne subtilise «le petit trésor» de ses employeurs

Une bonne subtilise «le petit trésor» de ses employeurs

Des bijoux et des montres précieux d’une valeur de 300 mille dirhams et une somme d’argent de 4 mille dirhams, tel a été le petit trésor qu’une bonne a subtilisé de ses employeurs dernièrement à Casablanca, apprend-on d’une source policière.

C’est un père de famille, toujours selon la même source, qui a déposé plainte auprès de la police de l’arrondissement de Mers Sultan accusant la bonne qui est venue travailler chez lui. Lors des investigations policières, l’épouse du plaignant a déclaré aux policiers que la bonne qui a subtilisé son petit trésor est l’amie de la bonne de son amie.

Par l’intermédiaire de cette dernière, la police est arrivée à arrêter la bonne qui a disparu pour quelque temps. Toujours selon la même source policière, l’enquête a révélé que la principale suspecte avait été soutenue par une complice, également arrêtée par les limiers de la PJ du district d’El Fida-Mers Sultan chargés de l’affaire. Les enquêteurs sont même arrivés à arrêter les receleurs.

Il s’agit de deux bijoutiers et d’un commerçant qui avait acheté de chez elle trois montres précieuses. Le butin, à savoir les trois montres précieuses, trois bagues en or, une chaînette en or et deux smartphones que cette bonne a gardés chez elle dans une chambre avec voisins, a été récupéré par la police.

Les deux jeunes femmes et les trois receleurs ont été traduits devant la Cour d’appel de Casablanca poursuivis en état d’arrestation pour vol qualifié, recel et complicité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *