Usurpation de fonction régie par la loi et escroquerie : Un faux psychiatre épinglé à Marrakech

Usurpation de fonction régie par la loi et escroquerie : Un faux psychiatre épinglé à Marrakech

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech ont arrêté, mercredi, une personne âgée de 58 ans pour son implication présumée dans une affaire d’usurpation de fonction régie par la loi, de vol et d’escroquerie.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le suspect a usurpé la fonction de psychiatre en ouvrant un faux cabinet au quartier M’hamid à Marrakech. Selon un communiqué de la DGSN, le prévenu, qui ne dispose d’aucun niveau d’enseignement ou de diplôme académique, a également conçu des cachets portant sa fausse fonction aux fins d’escroquerie et de fraude. Il a été procédé à l’arrestation du mis en cause après avoir soupçonné ses actes frauduleux et épuisé toutes les procédures de coordination avec les services médicaux et les autorités territoriales compétentes.

Le présumé a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent afin de dévoiler tous les actes criminels qu’il aurait commis. Une fois informé, le ministre de la santé a donné ses instructions en dépêchant une commission d’inspection. L’enquête a démontré que la personne concernée a ouvert le local en question pour pratiquer le métier de médecin sans disposer ni des diplômes requis pour accéder au statut de  «médecin», ni des autorisations nécessaires lui permettant de pratiquer une activité qui rentre dans le cadre des métiers de santé encadrés par la loi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *