Création de plus de 30.000 petites entreprises dans les trois années à venir

85 % de la valeur des crédits octroyés aux jeunes pour créer leurs propres entreprises seront garantis par l’Etat, a dit le ministre lors d’un entretien à la Radio nationale dans le cadre de l’émission "Moutabaâte", diffusée vendredi matin.

Le ministre a annoncé que des mesures d’accompagnement seront prises "pour faciliter la création d’entreprises, notamment la réduction du montant du capital des sociétés anonymes qui sera porté de 100.000 à 10.000 dhs".

Il a ajouté que le Gouvernement a simplifié toutes les démarches administratives et juridiques nécessaires à la création des petites entreprises afin de permettre aux jeunes diplômés "de créer de petites entreprises avec des garanties de l’Etat et dans des conditions normales".

Plusieurs mesures ont été entreprises pour traduire dans les faits les recommandations des Assises nationales de l’emploi, tenues les 22 et 23 septembre dernier à Skhirat, et garantir la réussite de ce projet par des mesures pratiques dont celles qui consistent à déléguer les services de création d’entreprises aux cabinets de Consulting dans le but de "tirer profit de l’expérience de ces cabinets dans ce domaine et adopter une approche décentralisée et de proximité vis-à-vis des jeunes qui souhaitent créer leurs propres entreprises", a-t-il rappelé.

Des commissions de sélection ont été mises en place au sein des Centres régionaux d’investissement (CRI) pour se prononcer sur l’agrément à accorder aux projets de financement de ces entreprises.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *