ESISC- Journal Hebdo : le prince Moulay Hicham s’en mêle

M. Jamaï a toutefois indiqué à l’AFP que Le Journal Hebdomadaire n’avait pas encore décidé s’il allait accepter cette offre.

Le 18 avril, la Cour d’appel de Rabat avait condamné cette publication à verser trois millions de dirhams pour diffamation à l’encontre du Centre européen de recherche, d’analyse et de conseil en matière stratégique (ESISC).

M. Jamaï et le journaliste Fahd Iraki doivent en outre verser chacun à la justice une amende de 50.000 dirhams.

Le Journal Hebdomadaire avait mis en doute dans son édition du 3 décembre la probité d’une étude du ESISC vis-à-vis du Front Polisario opposé au Maroc dans le conflit du Sahara.

"Je suis honoré par ce geste d’amitié du prince Moulay Hicham et je lui en suis reconnaissant, mais aucune décision n’a été prise par Le Journal Hebdomadaire et personnellement, je penche plutôt vers le fait de ne pas accepter cette offre", a déclaré Aboubakr Jamaï.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *