Hamid Narjiss : «Dans notre parti, la pratique politique n’a pas atteint un degré de bon sens»

Hamid Narjiss : «Dans notre parti, la pratique politique n’a pas atteint un degré de bon sens»

ALM : Que révèle cette contestation rencontrée par la commission régionale des élections de Marrakech ?
Hamid Narjiss : Malheureusement dans notre parti, la pratique politique n’a pas atteint un degré de bon sens. La commission régionale des élections de Marrakech est composée de 70 membres nommés par le statut du parti. Règlement interne qui applique les principes de la régionalisation avancée et, du coup, donne plus d’importance aux régions. Et la commission de Marrakech est justement la plus importante en nombre de toutes les commissions régionales du parti. Pour départager ses candidats, on y travaille selon la méthodologie démocratique. Il n’y est pas question de décisions individuelles. Ainsi ceux qui ont refusé le résultat des délibérations de cette commission nient tout simplement les règles de la démocratie interne. Ils n’obéissent pas à un système de valeurs communes à tous, mais croient en l’idée selon laquelle celui qui crie le plus, se croit au-dessus des lois, refuse la défaite et utilise ses réseaux pour aller contre tous, est le plus juste.

Quelle est donc la solution à ce problème?
La commission régionale a remis aux instances nationales les délibérations de la réunion du 1er octobre. Ses décisions ne sont pas acceptées, elles sont passées à la commission nationale qui devait statuer dessus. Cette dernière n’a pas non plus dans sa réunion du jeudi dernier pu trancher par rapport à un certain nombre de candidatures et décisions. Une commission d’arbitrage devrait s’atteler à cette mission. Ainsi, maintenant c’est aux autres instances du parti de procéder aux travaux pour trancher.

Ce genre de conflits internes ne décrédibilise-t-il pas davantage votre parti ?
Dans un parti qui respecte les pratiques politiques saines, ce genre de problèmes ne devrait pas se poser. Mais tous les partis en souffrent, sauf que le nôtre bénéficie d’une attention particulière qui fait que parfois on amplifie ses problèmes internes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *