Maroc 2010 : les chantiers entamés

Le verdict de la FIFA tombera le 20 mai 2004 à Paris, à l’occasion du centenaire de l’organisation internationale. Autrement dit, dans exactement cinq mois et demi. Outre le Maroc, quatre autres pays africains sont en lice pour l’organisation de cet événement, en l’occurrence l’Afrique du Sud, la Tunisie, l’Egypte et la Libye. Après les visites des commissions de la Fédération internationale dans chaque pays candidat, le temps est aux délibérations. Le dossier marocain est apparemment assez consolidé pour être convaincant, non dans les années qui viennent, mais d’ici le mois de mai 2004. Sur le plan des infrastructures, les stades de Marrakech, Agadir et Tanger seront fin prêts avant 2005. Les chantiers sont désormais ouverts. L’autoroute Casablanca-Marrakech à travers Settat sera complètement terminée, ainsi que la partie nord. Un certain nombre d’hôtels et de centres commerciaux dont l’hôtel Marhaba de Casablanca et le centre qui se trouve derrière. Et sur le plan de communication, l’association Morocco 2010 entamera à partir de la Coupe d’Afrique des nations, prévue dans trois semaines en Tunisie, une couverture du continent africain. Un travail de proximité qui consiste à effectuer des visites dans plusieurs pays africains y compris ceux qui ne vont pas voter. Mais tous les pays importants du continent noir seront visités par le staff 2010. A cela s’ajoute la campagne sur le plan international qui demeure constamment ouverte. Par ailleurs, Morocco 2010 envisage d’organiser un média-tour en invitant un maximum de journalistes étrangers en plus des représentants des médias nationaux à faire un long tour à travers les différentes villes qui abriteront le mondial. Une tournée qui consiste à visiter les sites réalisés et ceux en voie de réalisation. Morocco 2010 ne ratera pas l’occasion du rallye Paris-Dakar prévu pour bientôt. Entre le 4 et le 6 janvier, les participants dans ce prestigieux rallye effectueront le passage entre Tanger et Ouarzazate. Pour la ville de Tanger, Morocco 2010 fera en sorte que la visibilité de la candidature marocaine soit très forte, en distribuant des gadgets, en plaçant des banderoles et une immense panoplie d’affichage un peu partout sur le passage des concurrents et des médias qui les suivent. Quant à la ville appelée désormais « Hollywood 2 », elle verra la mise en altitude de la montgolfière Maroc 2010 qui sera lâchée lors des passages des participants au rallye. Le président de la Commission d’inspection de la FiFa, chargée du contrôle et de l’évaluation des infrastructures du Maroc, Jean Peeters, ne faisait pas d’éloges quand il avait fait des déclarations à l’issue de l’inspection. M.Peeters avait souligné lors d’un point de presse que la commission a été « frappée par le fait que tout le Maroc, à commencer par SM le Roi et le gouvernement, est derrière cette candidature ». L’enthousiasme et la volonté de tous les Marocains et non seulement de ceux directement impliqués dans cette candidature de réussir ce défi ont laissé pantois les membres de ladite commission. Et M.Peeters d’ajouter : « D’ailleurs partout où nous étions allés, il y avait des chantiers de construction, ce qui prouve que le peuple marocain a la volonté d’abriter cette Coupe du monde ». Du concret, Morocco 2010 en a de quoi fermer les becs de mauvais augure de certains pays frères.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *