Mohamed Benhammou : «Le régime libyen a perdu sa légitimité partout»

ALM : Dans quel contexte intervient la visite du vice-ministre libyen des Affaires étrangères au Maroc ?
Mohamed Benhammou: La visite de Omran Boukraa s’inscrit dans le contexte de sa tournée dans les pays du Maghreb. Il s’agit d’une démarche diplomatique officielle de la part du régime de Kadhafi qui vise à présenter sa vision et sa version de la situation en Libye afin de trouver un certain appui auprès des pays de la région et une issue à la crise. Une issue qui s’inscrit dans la continuité du régime, mais qui semble exclue en vue de la situation chaotique et le drame humanitaire dont souffre le peuple libyen.

Comment analysez-vous la réception de l’émissaire de Kadhafi ?
La réception de l’émissaire de Kadhafi ne constitue pas pour le Maroc une reconnaissance du régime libyen qui a perdu sa légitimité partout. Mais ce dernier reste un acteur principal de cette crise. C’est dans ce sens que le Maroc appelle à une issue politique et la recherche d’un terrain d’entente entre les belligérants de ce confit, à travers la tenue de négociations entre les rebelles, et le régime de Kadhafi et dans le respect de la volonté de changement et le choix démocratique du peuple libyen.

Quelle est la position de l’alliance internationale dans la crise en Libye ?
L’implication des pays de l’alliance internationale n’est pas à la hauteur de ce qui est attendu par les rebelles. Les frappes de l’Otan n’ont pas atteint le seuil qui fragilise et casse la machine de guerre de Kadhafi qui n’a perdu jusqu’alors que 30% de ses capacités. Aussi, les Etats-Unis restent en retrait par rapport à une intervention militaire de peur de s’enliser dans une autre guerre. Il n’y a pas un accord, des objectifs et des engagements clairs et fermes de la part de la communauté internationale sur les moyens et les circonstances de son intervention pour régler la crise libyenne. Il n’y a pas de large consensus sur qui prendra la relève en Libye.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *