Nouveau parti, nouveaux militants

ALM : Samedi prochain sera annoncée la naissance officielle de votre parti, l’Alliance des Libertés. S’agit-il d’une initiative propulsée de la base ou d’une action par le haut ?
M.B. :Cette initiative historique revêt deux caractéristiques essentielles qui en sont les motivations sincères. D’abord, il s’agit de répondre à de forts appels émanant de larges franges de la société, notamment les jeunes qui souhaitent fortement un nouveau mode et un nouveau cadre d’engagement politique. Ces appels ont été exprimés à travers pratiquement toutes les régions du Maroc, à la base et parmi les professionnels, les cadres et de nombreux militants sociaux. De fait ADL n’émerge pas du néant. Elle découle d’un large processus de consultations et de débats soutenus, à travers tout le pays depuis plusieurs années déjà. Ensuite, le parti est porteur d’une vision innovante et originale, d’un nouveau projet de société ; une vision fortement imprégnée de valeurs et d’orientation dédiées à la rupture avec les discours politiques et les schémas idéologiques périmés eu égard aux mutations sociétales présentes et futures du Maroc et du monde ; un projet ambitieux et réaliste que le parti oeuvrera à promouvoir et à partager le plus largement possible avec toutes les forces vives du pays. Il ne s’agit donc ni d’une initiative de circonstance, ni d’une course aux avantages personnels. Innover, débattre et rassembler pour avancer, sont des axes cardinaux du travail de fond déjà lancé par ADL. Ce travail sera mené et accompli, non seulement dans la courte perspective des échéances nationales prochaines, mais surtout en s’inscrivant dans la durée et dans les vastes horizons d’adaptation et de progrès soutenus au long de l’histoire future.
l’ADL sera-t-elle un parti de masse ou de cadres?
Les cadres ont besoin de masses actives et les masses ont besoin de bons cadres. Par son travail de proximité, d’écoute et de résolution adéquate des problèmes concrets des gens, le parti est, et deviendra chaque jour davantage, profondément enraciné dans la population dont il veut être une expression crédible. Par sa mission de prospective, d’innovation et de transformation positive de l’ordre social et politique, le parti attirera toujours à bras ouverts, les compétences éprouvées dans toutes les sphères de pensée, d’action et de vie sociale et culturelle, en termes de performance et de résultats. De ce point de vue, le parti se veut encore être un vecteur de rassemblement, de rapprochement et de synergie débloquée entre les larges masses populaires et des leaders de tous ordres qui servent et pilotent leur progrès et leur bien-être réels. Pour ce faire, ADL veillera à ne jamais devenir ni un lieu de passage opportuniste et de militantisme saisonnier, ni une machine bureaucratique lourde, centralisée et sclérosée. Le parti responsabilisera fortement ses bases, jouera la décentralisation et sera dirigé par des structures légères, flexibles et modernes.
Pourrait-on savoir quel sera le profil du militant ADL ?
Le militant au sein d’ADL est avant tout une personne profondément et authentiquement démocrate. Une personne qui, dans sa pensée comme dans son action au quotidien, traduit et développe les valeurs fondatrices du parti : liberté épanouie, responsabilité assumée, solidarité agissante, identité fière et ouverte, engagement rénové et conséquent. Ce militant se doit d’être aussi modeste que courageux, à la fois pour pouvoir écouter et comprendre autrui, pour oser innover et prendre des initiatives pertinentes et pour se soumettre volontiers à l’évaluation régulière des résultats, rendre compte aux citoyens et aux instances du parti et procéder chaque fois que de besoin, à son autocritique. Il ne s’agit pas ici de beaux souhaits hypothétiques. Des normes et des mécanismes de sélection, de promotion, d’évaluation et de régulation seront mis en place, au sein du parti et dans ses rapports aux populations servies et aux autres partenaires, de sorte que le profil de ses militants réponde à ces valeurs et se perfectionne continuellement grâce à une pensée, à une organisation et à une praxis ouvertes, vivantes et vigilantes

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *