Rapprochement entre Lachguar et Oualalou en vue d’une coalition

Rapprochement entre Lachguar et Oualalou en vue d’une coalition

Lachguar et Oualalou ont-il décidé de faire front commun? A quelques jours du 9e congrès de l’USFP (Union socialiste des forces populaire), une source bien renseignée ayant requis l’anonymat déclare que les deux candidats se rapprochent en perspective d’une coalition lors du prochain congrès. «Les partisans des deux candidats font pratiquement une campagne commune. Même s’il est encore tôt de parler d’une coalition, tout porte à croire que les deux hommes vont coordonner leur action lors du congrès. La coordination a même déjà commencé sur le terrain où les partisans de l’un comme de l’autre n’hésitent plus à s’afficher ensemble sans aucun incident à signaler depuis le début de la campagne», explique la même source. A mesure que la date du congrès s’approche, la tension monte encore plus au sein de la maison ittihadie. Ces derniers jours ont été surtout marqués par la confrontation qui oppose Driss Lachguar à Ahmed Zaidi. Les deux candidats se livrent à une bataille sans merci avec comme principales armes des critiques à peines voilées et des phrases assassines. Même si les usfpéistes ne veulent pas répéter l’expérience du parti de l’Istiqlal quelques semaines auparavant, l’escalade pourrait être inévitable surtout que Zaidi et Lachguar seront face à face à la télé en direct mercredi prochain avec les trois autres candidats pour la succession de Abdelouahed Radi à la tête du parti. Il s’agit d’une première dans l’histoire partisane du pays. «Les cinq candidats pour le poste de premier secrétaire seront face à face mercredi prochain dans le cadre d’un débat télévisé sur 2M. Le but est de permettre à chaque candidat de défendre sa plateforme devant à la fois les militants du parti ainsi que les citoyens», déclare Tahar Abouzaid, membre du bureau national  de l’USFP. On apprend également que des négociations sont en cours pour un deuxième débat télévisé. Par ailleurs, les préparatifs pour le congrès du parti se poursuivent. Des préparatifs qui ont été émaillés de quelques incidents. Ce fut le cas notamment à Marrakech où l’élection des représentants de la région de Marrakech pour le congrès a été perturbée pendant de longues heures. «L’incident est dû simplement à un problème de procédure. La délégation provinciale du parti n’avait pas soumis à temps les nouvelles listes d’adhésion au parti. Mais le problème se limitait seulement à trois sections dans la région», ajoute Abouzaid. Il faut préciser que les régions et provinces pourront créer la différence en faveur d’un candidat ou d’un autre. Les cinq prétendants au poste de premier secrétaire s’activent pour s’assurer le soutien des militants dans les régions. Pour l’instant, c’est Driss Lachguar qui mène le bal. Des sources assurent que l’ancien ministre des relations avec le Parlement bénéficie déjà du soutien de plusieurs régions. Ce n’est pas tout. Lachguar compte également des soutiens solides au sein de la FDT (Fédération démocratique du travail), relais syndical de l’USFP, ainsi qu’à la Jeunesse du parti. De son côté, Ahmed Zaidi semble miser sur le soutien des députés et les autres élus du parti. Lors de sa dernière conférence de presse, Zaidi était d’ailleurs entouré d’un nombre considérable de parlementaires usfpéistes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *