Réactions : Abderrahim Lahjouji, chef d’entreprises

La lettre royale sur l’investissement dessine les nouveaux contours de la décentralisation et de la déconcentration tant attendue. C’est une lettre qui privilégie l’efficience économique dans un esprit de partenariat avec tous les acteurs concernés pour que le Maroc retrouve le chemin d’un développement durable et équilibré. À mon sens, les mesures contenues dans le document royal donne une substance concrète au nouveau concept de l’autorité. Avec cette lettre, l’inertie, qui s’est installée depuis longtemps dans les habitudes, n’a plus aucune raison d’être. Maintenant au travail.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *