Adulyadej : le doyen des monarques

Adulyadej : le doyen des monarques

Empereurs, Rois, reines, Sultans et princes venus de 25 pays étaient tous réunis, lundi 12 juin 2006, autour de leur doyen en Thaïlande, Bhumibol Adulyadej. Un défilé de têtes couronnées pour les soixante ans de règne du plus ancien monarque en exercice dans le monde.
Il n’avait que 19 ans lorsqu’il fut propulsé à la tête du Royaume. Il devint ainsi le neuvième Souverain de la dynastie Chakri qui administre le Royaume depuis l’an 1782. Après soixante ans de règne, le monarque est toujours adulé. Il jouit d’une immense estime de la population thaïlandaise. Une dévotion qui s’explique par son constant intérêt pour le développement des zones défavorisées du Royaume, son action conciliatrice et sa sagesse lors des coups d’État militaires qu’il a eu à traverser.
Bhumibol Adulyadej n’était pourtant pas censé devenir roi. C’est la mort mystérieuse par balles de son frère le roi Ananda, le 9 juin 1946, qui lui a permis d’accéder au trône, à l’époque où la Thaïlande était sous la coupe de dictatures militaires. La monarchie thaïlandaise avait connu une longue éclipse depuis l’abdication, en 1935, de Rama VII, le dernier Souverain absolu.
À partir de 1932, la monarchie absolue avait été remplacée par un système parlementaire dans lequel la place du Souverain était, au mieux, sujette à interprétation.
Bhumibol Adulyadej est né aux Etats-Unis, à Cambridge (Massachusetts), le 5 décembre 1927. Le Royaume s’appelait encore le Siam- le nom changera en 1939. Sa mère (1900-1999) était la fille du plus vénéré des souverains, Chulalongkorn (Rama V) véritable pionnier de la modernisation à l’occidentale du pays.
En 1933, Bhumibol Adulyadej suit sa mère à Lausanne (Suisse) avec son frère, le prince Ananda Mahidol et sa sœur aînée, la princesse Kalyani Wathana. Le prince effectue ses études en Suisse, montrant une grande aptitude pour la musique et le dessin.
En 1935, son frère, le prince Ananda, alors âgé de 10 ans, fut appelé sur le trône, mais ne rejoignit la Thaïlande qu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il ne régna effectivement que quelques mois sous le nom de Rama VIII avant de disparaître dans des circonstances mystérieuses. Il fut assassiné dans le palais royal.
Le Prince Bhumibol lui succéda le jour même. Après une période de régence pendant laquelle il termina ses études, il revint en Thaïlande en 1950 pour se marier avec la Princesse Sirikit Kitiyakorn et pour être couronné.
Depuis les années 50 et 60, le jeune roi, doté d’un sens politique aigu, a réussi à devenir très populaire grâce à un dévouement constant – soigneusement médiatisé – aux plus défavorisés des Thaïlandais. Sa politique donna la priorité aux projets de développement rural, les infrastructures et les oeuvres caritatives. Il est à l’origine de tous les grands programmes de développement des régions défavorisées de la Thaïlande.
Et durant les années 1980, Rama IX parvient à mettre fin à une insurrection communiste en s’appuyant sur le général Prem Tinsulanonda. Le Roi Bhumibol Adulyadej apparaît aujourd’hui aux yeux des Thaïlandais comme le digne successeur des plus grands monarques de l’histoire de ce pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *